Si tu vas à Lisbonne… jour 2

Armand  Crespo,  nous avait communiqué les coordonnées de son ami Pédro, responsable de l’agence « Agenda Directa » (1) qui a mis à disposition une guide, Marisa et un chauffeur Marco. Ces deux personnes adorables et compétentes nous ont fait découvrir Lisbonne et les environs avec l’âme portugaise.

La programmation d’une longue journée a commencé par Lisbonne. D’emblée,  première impression : « Lisbonne une ville de tolérance ».

Comme Jérusalem, cette ville possède un mur sur lequel le mot tolérance est écrit en 34 langues différentes.

Situé sur la place São Domingos sur laquelle est érigé un monument en hommage aux juifs massacrés à Lisbonne le 19 avril 1506 : Le massacre aurait commencé au couvent de São Domingos à la suite d’un malentendu.

Au-delà de ce fait historique, toute cette partie de Lisbonne  est le témoignage de la souffrance, de la grandeur et décadence de ce pays. En effet on ressent le passage des civilisations romaines, arabo-musulmanes, germaniques et espagnoles. Une date importante, c’est le tremblement de terre du 1er novembre 1755 à Lisbonne suivi d’un tsunami. De nombreuses parties de la ville ont été détruites.

En 1974 la révolution des Œillets met fin à une longue période de dictature.

Nous nous dirigeons vers l’est de Lisbonne avec un panorama merveilleux sur la ville et le Tage, en passant sur de nombreuses places comme La Praça de comercio ou la Praça Dom Pedro IV.

Puis, nous voici en direction de Belem où nous faisons une halte au Mosterio dos Jerónimos. C’est un témoignage monumental de la richesse des découvertes portugaises à travers le monde. Ce monastère portugais, de l’Ordre de Saint-Jérôme, a un style manuélin très particulier (esprit de la fin du XVIe siècle sous le roi Manuel Ier du Portugal),

Nous partons vers l’ouest, en direction de l’océan.

Marco nous propose de déjeuner à La Praia da Adraga, au restaurant Adraga, au bord de la plage. Pas un seul touriste, que des autochtones.

Si vous souhaitez de l’authenticité, c’est le lieu idéal.

Direction vers Azenhas do Mar

Ce village  est en compétition pour devenir le plus beau au monde. Vue magnifique de ce coin enchanteur.

Enfin, nous allons connaitre Sintra à une trentaine de kilomètres de Lisbonne: C’est un village magnifique, bien entendu très touristique  jadis fréquenté par la noblesse portugaise qui a fait construire le fabuleux Palais National de Sintra, facile à repérer grâce à ses deux cheminées géantes.

Puis au détour d’un chemin magnifique fontaine Escadinhas da fonte pipa réalisée par Bartolomeu Cid Dos santos, un des plus grands artistes portugais de XXe siècle.

Une petite halte à  la pâtisserie réputée  Piriquita pour déguster le travesseiro, pâte feuilletée tournée, roulée et pliée, remplie d’une crème aux amandes et saupoudrée de sucre à la Piriquita.

Et pour terminer, avant de prendre la route pour Belem, nous allons vers Cascais, un petit village de pêche portugais de grand charme situé à l’ouest du magnifique littoral de Lisbonne.

Tour de Belem, elle servait comme un point stratégique de défense situé à l’entrée du fleuve Tage, pour surveiller les allées et venues des navires et autres flottes, portugaise et étrangère. C’est aussi une prison au XVIe siècle.

Achevée en 1519, cette Tour a été restaurée en 1859, car elle a subi de nombreuses dégradations dues au temps et notamment au fameux séisme de 1755.

 

Fin de journée, à demain Jour 3

Pro Paul Raydo Obadia mai 2017

(1) Agenda Directa Rua da Venezuela, 34 1500-621 Lisboa tél +351 217273312 mail : agendadirecta@agendadirecta.pt

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s