BAR, GASTRONOMIE, RESTAURANT

COYA MONTE-CARLO

L’un de nos objectifs consiste à vous faire partager nos coups de cœur dans quatre domaines les voyages, les restaurants, les portraits et les découvertes. Il se trouve qu’en cette période estivale nous fréquentons toutes sortes de restaurants et nous tenons à vous faire partager nos découvertes.

À Monaco, Nicole RUBI de la PETITE MAISON de Nice nous a fait découvrir un restaurant fabuleux à plus d’un titre : COYA.

Une situation exceptionnelle.

Tout proche du Sporting et du Jimmy’z, la situation est idyllique. Nous avons l’impression de pénétrer dans un décor de rêve avec une vue magnifique sur la méditerranée.

La décoration est à l’image du lieu, des plantes exotiques choisies avec goût, un mobilier traditionnel qui s’insère dans des éléments d’inspiration péruvienne. L’ambiance vive et colorée est assurée.

Un salon privé pour 10 à 14 personnes permet de profiter du cadre en toute intimité

L’alchimie de la cuisine.

À toute histoire il faut un début. Dans ce cas elle commence avec le chef Sanjay DWIVEDI, un Anglais d’origine indienne qui a travaillé dans des restaurants italiens, français et indiens. Il passe une année au Pérou pour en découvrir les subtilités culinaires en recherchant les ingrédients uniques et en travaillant dans les cuisines de restaurants réputés et de restaurants locaux. Le résultat, c’est une cuisine fusion d’inspiration péruvienne qui est mélangée aux saveurs des cuisines japonaise, chinoise, espagnole et africaine. Le résultat est excellent. COYA était né.

Les propositions :

C’est le moment de réviser la langue espagnole, mais rassurez-vous, tout est traduit.

Si vous êtes hésitant devant tant de sollicitations, optez pour le Tasting Menu à 95 € pour 14 plats, ou bien choisissez à la carte. C’est ce que nous avons fait et voici ce que nous avons dégusté et adoré :

Pour commencer :

 • Guacamole Avocat, tortillas, chips aux crevettes.
• Croquettes de bar du Chili, piment rouge.
• Petits calamars frits, marigold Péruvienne, quinoa.

Ceviches :

• Thon albacore, soja, sésame, galette de riz.
• Loup de mer, oignon rouge, patate douce, maïs blanc.

TIRADITOS

 Tataki de bœuf, poireaux grillés, noix de cajou.

TACOS

 Aubergine, yaourt, sésame.

ENSALADAS

 Maïs rôti, maïs croustillant, oignon doux, piment rouge.

AVES Y CARNES

• Entrecôte grillée, sauce chimichurri.
• Côtes d’agneau, caviar d’aubergine, chips d’ail.

ACOMPAÑANTES

Pommes de terre croustillantes, tomate épicée, sauce huancaina.

Le chef, Fabrizio FOSSATI

Un italien au passé prestigieux dont la vocation est née en regardant ses grands-parents cuisiner ensemble. À 18 ans, il commence sa carrière dans un restaurant en Italie et ensuite, il met son talent à La Petite Maison de Londres puis de Dubaï. Toujours à Londres, dans la tour Angel Court, il participe à l’ouverture du site COYA aux côtés du chef Sanjay DWIVEDI. Aujourd’hui, il est le Chef de COYA MONTE-CARLO avec toute une équipe.

Le coin des curieux

COYA : c’est le titre de noblesse réservé chez les anciens Incas pour désigner la première dame, c’est la seule épouse légitime de l’empereur qui dirige le gouvernement en son absence.

Le Pisco Bar tire son nom d’une boisson d’exception du Pérou. Le Pisco est élaboré à partir de raisins (il faut environ 12 kilos de raisins pour préparer une bouteille de pisco), il est produit uniquement à partir d’alambics en cuivre. Aucun additif d’aucune sorte ne peut être ajouté au pisco du commerce pour modifier son goût. Il peut être Pure, Aromatic, Moût Vert ou multivariétal.

“Soy mas Peruano que la papa” je suis plus Péruvien que la pomme de terre est un dicton populaire au Pérou, car la pomme de terre est originaire de ce pays, il existe plus de 3000 variétés différentes. Quant au maïs, on compte plus de 55 variétés.

Pratique

Mesdames, ne cherchez plus où poser votre sac, il suffit de tirer l’allonge latérale de votre fauteuil.

Si vous souhaitez vous faire une idée sur des vins d’exception, parcourez les vitrines.

En conclusion, une très belle soirée.

COYA 26 Avenue Princesse Grace,
Monte-Carlo 98000, Monaco
Tel: +377 98 06 20 20
Reservations: coyamontecarlo@sbm.mchttps://www.montecarlosbm.com/fr/restaurant/coya
Réservation impérative.
Pour connaître les offres de la SBM : https://www.montecarlosbm.com/fr

PRO Paul et Raydo Obadia juillet 2019

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

GASTRONOMIE, HÔTEL, RESTAURANT

Chez Tania (République Indépendante de Figuerolles)

Lors de notre séjour à CASSIS, nous avons découvert un restaurant idéalement situé, mais avec une histoire qui mérite une attention particulière. Il s’agit de Chez TANIA à La CIOTAT qui se situe dans la République Indépendante de Figuerolles.

Comment y arriver ?

Le premier acte c’est de téléphoner et de réserver, car la calanque de Figuerolles ne comporte qu’un seul restaurant. Ensuite il faut y arriver et ce n’est pas évident. Voici une carte de situation qui permettra de mieux situer le lieu. Pour plus de sécurité, voici les coordonnées GPS : 43° 10′ 2″ N, 5° 35′ 51″ E.

Une fois arrivés au Parking, il faut emprunter un escalier de 87 marches et surtout penser à la remontée!

Mais cela vaut la peine, car le paysage sur la calanque de Figuerolles est magnifique, c’est un endroit magique hors du temps.

Vous pénétrez dans la République Indépendante de Figuerolles. Cette institution a été créée en 1956 par un ancien pilote russe de l’escadrille Normandie-Niemen Igor et son épouse Tania. Ce qui n’était qu’une masure au départ est devenu un restaurant avec un hôtel de sept chambres et appartement. Ce qui caractérise cette république, c’est une « frontière » avec la France (la délimitation du parking), un décalage horaire d’une heure, un passeport et une monnaie LA FIGUE : 1 € = 100 g.

Du restaurant, nous dominons la calanque et depuis votre table, vous pouvez admirer le paysage façonné par la nature.

Cependant, l’homme se nourrit et « Chez Tania » les serveurs vous présentent la carte qui fait saliver uniquement à sa lecture.

Amateurs de poissons de la pêche du jour

Pour commencer :

Pour le plat de résistance le choix est vaste :

et Pour terminer

Crumble à la pêche
Merci à Alain qui nous avait invité pour l’anniversaire de notre ami Charley, en compagnie de Bernadette, Christine et Raydo

RIF – République Indépendante de Figuerolles Calanque de Figuerolles 13600, La Ciotat – France

Chez Tania La Calanque de Figuerolles +33 (0)4 42 08 25 94 +33 (0)4 42 08 41 71

https://www.facebook.com/Calanque/ http://www.figuerolles.com/index.php/fr/restaurant
Possible modulation d’ouverture hors saison.

PRO Paul et Raydo Obadia juillet 2019
Photos PRO

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

Nice, RESTAURANT

Les Plaisirs le restaurant à Peillon

L’arrière-pays niçois est riche à plus d’un titre et nous avons découvert dans un village perché, un restaurant qui mérite le détour. Il s’agit du restaurant «LES PLAISIRS ».

À environ une demi-heure de voiture de Nice en direction de l’est par la pénétrante vers Drap, nous avons découvert l’un des plus beaux villages de l’arrière-pays. Son architecture typiquement médiévale avec son empilement, ses passages voûtés, ses petits escaliers tortueux vous plongent dans un autre monde où la voiture s’arrête, là où commence la montée pédestre.

Le couteau ou la plume

Romain CLAVEL le patron, chef, serveur, jardinier, acheteur est un jeune homme qui vient de franchir le cap de ses trente ans et qui aurait pu être écrivain ou cuisinier. En effet, son grand-père paternel n’est autre que Bernard CLAVEL le célèbre romancier qui obtint le prix Goncourt en 1968 pour les fruits de l’hiver. Quant à sa mère et ses grands-parents Aimée et Raymond MILLO, ils étaient les fondateurs de l’Auberge de la Madone à Peillon. Tout petit il est tombé dans la marmite et apprend la cuisine par mimétisme. Cependant, pour parfaire sa formation, il suit le cursus de l’école Vatel à Nîmes en Gestion Hôtelière. Pour son diplôme, il écrit une thèse sur la création d’un restaurant. Puis à 21 ans, il passe de la théorie à la pratique avec la réalisation du restaurant LES PLAISIRS à Peillon et devient l’un des plus jeunes chefs propriétaires. Auparavant, il avait fait des stages au Mandarin Oriental de Londres, et à l’Hermitage de Monaco.

Un passé surprenant.

Romain évoque ce passé avec émotion, c’était l’ancienne maison de Pierre Brasseur et Catherine Sauvage. En effet, Peillon vers 1960 a été fréquenté par de nombreux artistes et Pierre Brasseur décida d’acheter une bergerie pour en faire un pied à terre. Ce fut d’abord un rendez-vous d’artistes, Julien Clerc, Michel Drucker.. Pour accueillir ensuite le Variétés Club de France de Foot avec Jacques Vandroux et Thierry Roland. Claude Brasseur vendit la maison en 1980.

Aujourd’hui, Romain Clavel veut conserver cette spiritualité artistique mais, dans le secteur de la cuisine et donc prolonger le destin hors-norme de cette petite maison.

Qualité et Invention.

Le chef est avant tout un jardinier qui possède son potager et quand cela ne lui suffit pas il se sert chez des collègues proches à La Grave de Peille et Laghet pour les légumes. Il est aussi sélectif pour la viande et le poisson. Pour la viande, il choisit uniquement de petits producteurs labellisés ou bio.

Ici, la carte change tous les jours, et Romain compose son menu en fonction des produits qu’il trouve, de son inspiration et de son désir de partager. À noter qu’il fait lui-même son pain.

Lorsque nous y étions nous avons eu pour commencer des beignets de fleurs de courgette en amuse-bouche puis le choix en trois entrées :

Pissaladière, Saumon Gravelax ou Tarte à la courgette

Comme plats : Suprême de canette rôtie au four ou Cotes de cochon à partager (pour deux) ou Merlu cuit à l’unilatéral, le tout accompagné d’un délicieux gratin dauphinois.

Pour les desserts Tarte à l’abricot avec glace gingembre miel et cannelle ou Pêche pochée avec glace au cacao avec du sirop d’agave en guise de sucre.

Tous les jours c’est différent, en fait Romain souhaite avant tout que son établissement soit un lieu de partage, où l’on vient comme à la maison ou chez des amis. Le vin est excellent cependant, il souhaite que la carte des vins soit abordable et ouverte à tous.

La carte du jour est à 32 €, il existe aussi une formule à 22 € Entrée plat ou plat dessert.  Seulement 22 couverts maximum.

Mieux connaître Romain CLAVEL

Il porte une coiffe de corsaire pour cacher ses cheveux longs, mais pour aussi affirmer son esprit rebelle. Il considère que les réseaux sociaux sont importants, mais aime mieux le langage direct du client, plutôt que le commentaire a posteriori.

Il aime plus cuisiner la viande que le poisson et plus particulièrement le cochon.

Si vous invitez Romain, ce qui lui ferait le plus plaisir : un morceau de pain grillé frotté à l’ail avec de l’huile d’olive et une tomate écrasée.

Romain ne se voit pas exercer un autre métier, si par extraordinaire, il n’avait plus la flamme, il deviendrait maraîcher et vendrait sa production.

Quand il n’est pas à Peillon, il aime aller :

Le Séjour Café : 11 rue Grimaldi 06000 Nice (Pour lire notre article, cliquez ICI)
Les Bacchanales : 247 Avenue de Provence, 06140 Vence
Le Café du Coin : 16 Place Jules Lisnard, 06220 Vallauris

Le Plus :

En 2019 les plaisirs ont obtenu un Bib Gourmand MICHELIN qui récompense les bonnes petites tables et Romain nous confit que cela lui a permis d’attirer une clientèle locale, alors qu’avec TripAdvisor, c’était plus international.

Sa maman, Marie-José, n’est jamais très loin et l’aide dans son activité quotidienne.

Au fait, pourquoi l’avoir appelé LES PLAISIRS ? « Parce que c’est tous les plaisirs : bien manger, bien boire, bien discuter. L’essence même de la vie? c’est le plaisir. Ici, tous les clients sont célèbres à leur manière, ce sont les clients qui me font voyager. »

Les Plaisirs : 2, rue Puada dau Gourguet 06440 Peillon
04 93 87 06 01 – 06 14 16 70 84
romain.clavel@gmail.com
https://www.lesplaisirs-peillon.com/contact
https://www.facebook.com/LesPlaisirsPeillon/

PRO Paul et Raydo Obadia juin 2019
Photos PRO
Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

GASTRONOMIE, PORTUGAL

Algarve le retour et Séville

Nous sommes retournés au Portugal dans cette région du sud l’Algarve pour retrouver nos amis Anne et Philippe qui nous reçoivent merveilleusement bien dans leur superbe maison accompagnés de Valérie et Maurice.
Cette région se développe à une très grande vitesse, mais tente de conserver son authenticité avec des centres-villes qui gardent leur cachet original. C’est la périphérie qui s’accroît pour satisfaire une demande en constante augmentation.

Toujours basés à proximité d’Olhão, nos amis nous avaient concocté un programme intense sur une courte durée. Nous avons découvert le côté ouest de l’Algarve, visité une exposition éphémère avec des sculptures de sables et pour terminer une incursion en Espagne à Séville.

LAGOS

LAGOS est une ville de l’Algarve qui a su conserver l’âme d’une ville portugaise et son centre historique renferme tout ce qui fait le charme d’une ville traditionnelle portugaise, à savoir rues pavées, restaurants authentiques et une ambiance tout aussi détendue qu’accueillante.

Nous avons déniché un petit restaurant typique AL-BRAVO dans une ruelle étroite. Le patron un ancien guitariste se fait appelé Bravo met un point d’honneur à ce que tout soir préparé à la dernière minute, même la sangria blanche. Ici le fromage, la charcuterie, les conserves sont familiales et authentiques.

Bravo, nous propose un très large choix de plats : salades, tapas, crêpes, jus de fruits naturels, vins. Sans oublier le fromage.Tout est préparé devant nous, et en plus de l’accueil, chaleureux, l’addition est plus que correcte. AL-BRAVO Rua da Estrema n°31 Lagos tel 952 902 437 http://www.al-bravo.com (Bravo parle un peu français).

À 3 km de Lagos, se trouve l’un des plus beaux paysages de l’Algarve : Ponta da Piedade « Pointe de la pitié » c’est un cap isolé avec des falaises abruptes qui forment un tableau sculpté par la nature et qui plongent dans une eau turquoise. Du haut de la falaise, le panorama est infini et on aperçoit le cap Saint Vincent qui est le point le plus au sud-ouest de l’Europe.

En bas, on a l’impression que les formations rocheuses sont en équilibre et la découverte en bateau est splendide.

Sand City

Sand City est la plus grande exposition de sculptures sur sable au monde. Ce festival (le FIESA) existe depuis 15 ans et utilise plus de 65 000 tonnes de sable sur une surface de 6 hectares. Lieu unique en son genre a été construit par plus de 60 artistes de divers continents venant sculpter (Brésil, Espagne, Portugal, Russie… Les sculptures sont très éclectiques malgré un thème annuel et c’est ainsi que Ronaldo est voisin du Dalaï-Lama ou de Michael Jackson .

Attention, l’entrée est payante pour les plus de 5 ans et c’est ouvert de juin à novembre. Conseil, prenez un chapeau ou une casquette, car c’est en plein air et il fait très chaud, sauf si vous visitez le soir avec attraction artistique. Sítio dos Lombos Pera Algarve, Portugal. (à 50 km de Lagos)

En allant à Sand City, nous avons fait une halte au restaurant Hexagone, situé à Sesmarias, entre les villages pittoresques de  Ferragudo et de Carvoeiro, ouvert du lundi au samedi pour déjeuner et dîner. La cuisine est d’inspiration méditerranéenne et portugaise. Nous avons apprécié tous les plats proposés à notre grande satisfaction. Les prix sont raisonnables. HEXAGONE +351 917 889 344 http://www.restaurantehexagone.com

SÉVILLE

Séville est la capitale de la région de l’Andalousie. En fait, l’Espagne n’est pas loin de l’endroit où nous étions. Nous avons décidé de faire une incursion dans ce pays voisin et nous sommes allés à Séville. Nous avons été charmés par cette ville et ses différentes facettes. Une journée c’est trop court et nous devons y retourner pour apprécier les différents atouts de cette ville.
Un peu d’histoire : construite au bord du Guadalquivir, une véritable porte vers le monde méditerranéen, Séville a connu toutes les invasions à commencer par les Romains qui l’avaient baptisé Hispalis. Puis Spali avec les Wisigoths, enfin Ichbiliva du temps du royaume arabo-musulman, puis c’est la reconquête. Toutes ses influences nous les retrouvons. Cependant, voici ce que nous avons vu:

Cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville

La cathédrale de Séville occupe l’emplacement de l’ancienne mosquée édifiée par les Almohades dans le courant du 11e siècle ce n’est qu’au début du 15e siècle que le projet de construction d’une nouvelle cathédrale prend forme et fut achevée en 1528. Grande cathédrale gothique dotée d’un clocher mauresque emblématique donnant sur la ville et qui accueille le tombeau de Christophe Colomb. Tout en le comprenant, dommage que l’entrée soit payante.

Le Parc de María Luisa

C’ est le plus grand parc de Séville. C’est un havre de paix, ombragé avec une végétation rare et luxuriante.

La Plaza de España Place d’Espagne :

C’est l’un des espaces les plus connus et les plus spectaculaires de l’architecture régionale. Conçue pour l’exposition ibéro-américaine de 1929, la grandiose Plaza de España de Séville est une place publique semi-circulaire débordant de fontaines en brique et de tuiles, de canaux et de passerelles, qui lui a valu le surnom de Venise de Séville. Ses dimensions sont exceptionnelles : 200 mètres de diamètre et sa superficie de 50 000 mètres carrés. Cette place est orientée vers le fleuve Guadalquivir qui est la voie à suivre vers l’Amérique.

Les Bodégas

Les Bodégas sont partie intégrante du paysage. Originellement, ces caves à vins proposent du vin de la bière et toutes sortes de boissons pour accompagner les célèbres Tapas. Pratiquement à toute heure de la journée on peur faire une halte. C’est appétissant et on prendrait tout. En plus la décoration est parfois authentique et très belle.

Retour à Olhão

Nous sommes retournés à Olhão pour une dernière visite au marché avant notre départ et faire une entorse à notre règle de suivre uniquement de l’authenticité en découvrant un restaurant de Sushi à Faro. C’était tellement bon que nous l’avons rajouté à cet article. Il s’agit de Sushi Ya Fusion R. Jose Estevao 1, 8000-343 Faro. +351 916 914 696

PRO Paul et Raydo Obadia Juillet 2019
Photos PRO, Philippe DUNESME, Yasmine BOUZERGAN

PRO Paul et Raydo Obadia juin 2019
Photos PRO
Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

Art, États Unis, BIO, BRETAGNE, CANADA, CANCER, COURS SALEYA, DECOUVERTE, GASTRONOMIE, HÔTEL, JAPON, MEDECINE, Nice, PORTUGAL, RESTAURANT, SANTE

acomme.blog fête ses 3 ans

Comme le temps passe, déjà trois ans que nous avons commencé à écrire notre premier article. En guise de gâteau d’anniversaire, nous avons pensé réaliser un « spécial trois ans » avec les articles qui sont toujours consultés. Notre plus grande surprise réside dans le fait que les lecteurs sont issus d’une centaine de pays. Pas un jour sans consultations. En tant que concepteur d’un site gratuit, c’est notre plus belle récompense. Merci beaucoup pour votre fidélité.

Pour vous donner un aperçu de nos articles, nous avons repris la classification en quatre secteurs et présenté les contenus pas ordre alphabétique, avec une image, un commentaire et un lien pour accéder au contenu, si le cœur vous en dit.

L’article le plus lu

Chaque semaine cet article est consulté :
Le CYCLOTRON : un appareil méconnu pour guérir le cancer de l’œil. Pour lire L’article, cliquez ICI.

Les voyages

Le Canada

À La découverte de la belle province : Montréal. Pour lire l’article, cliquez ICI.

De Québec à Tadoussac pour voir les baleines. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le Canada tel qu’on l’aime avec la capitale, Ottawa, la gigantesque Toronto et les chutes du Niagara. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Les États-Unis

Chicago, l’une des plus belles villes des États-Unis. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Washington, la capitale aux multiples facettes. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le Japon

Merveilleux voyage au Japon pour découvrir Tokyo et Kyoto. Pour commencer à lire l’article, cliquez ICI.

Toujours à Tokyo pour les temples en centre-ville
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Tokyo, telle qu’on l’aime avec une croisière dans la baie. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Destination Kyoto pour le Japon tel qu’on l’imagine.
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Direction Kamakura à Daibutsu, le grand Bouddha
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Retour à Tokyo, une dernière visite dans cette ville trépidante avant le départ. Pour lire l’article, cliquez ICI

Le Portugal

À la découverte de Lisbonne.
Pour commencer à lire l’article, cliquez ICI.

Vers l’ouest les circuits Adraga et Sintra
Pour lire l’article, cliquez ICI.

L’estuaire du Tage avec le Cristo Rei
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Les transports à Lisbonne
Pour lire l’article, Cliquez ICI.

Au sud du Portugal Faro et ses environs dans la région de L’Algarve et son immensité.
Pour Lire l’article, cliquez ICI.

La France

Région authentique, Brest et sa région
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le domaine de Courchevel en raquettes. Pour lire l’article, cliquez ICI

De Provence à la Camargue, une région qui a de l’accent. Pour lire l’article, cliquez ICI

Les restaurants

ANTICA TRATTORIA GARIBALDI, une trattoria dans un décor de Federico Fellini à BORDIGHERA. Pour lire l’article, cliquez ICI.

CAFÉ PAULETTE à Nice, un restaurant pas comme les autres. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Chabrol Nice, à découvrir pour la « Pitance » d’un nouveau genre. Pour lire l’article, cliquez ICI.

DAME NATURE, le restaurant Bio-gourmand à Saint-Laurent-du-Var. Pour lire l’article, cliquez ICI.

L’ATELIER D’ÉMILE, sur le port de BEAULIEU SUR MER, une création de l’ « AFRICAN QUEEN ». Pour lire l’article, cliquez ICI.

LE LASCAR le bar à cocktails, bar à tapas avec cuisine bistronomique. Pour lire l’article, cliquez ICI.

LE PLONGEOIR, le restaurant à Nice, les pieds dans l’eau. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le Séjour Café Nice, quand la bonne cuisine, fait alliance avec une excellente cuisine. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Les Agitateurs Nice, quand 3 anciens de l’Institut Paul BOCUSE se rencontrent, l’innovation est au rendez-vous. Pour lire l’article, cliquez ICI.

La Belle Étoile dans les ruelles de Villefranche-sur-mer, de très bonnes compositions sans gluten. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Oh ce Cours, sur le cours Saleya à Nice, Marie-Thé, étale son savoir-faire de spécialités niçoises. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Ostéria Magiargé Vini e Cucina à Bordighera, c’est la vraie cuisine italienne dans un décor de cinéma. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Receta de Jou : Marco Seassau, un ancien cheminot au piano pour partager sa cuisine niçoise. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Les Portraits et les découvertes

Antoine Graff, un artiste spécialisé dans la mise en plis. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Bernard Flipo, médecin malgré lui. Un engagement quotidien. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Denis FERAULT, Proviseur à Paul Augier Nice, est différent, il est MOF. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Gilbert Melkonian, aux manettes de la salle Nikaïa. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Joël Robuchon a présidé le salon Agecotel aux côtés de Paul Obadia pendant 4 éditions. Un homme simple et brillant. Pour lire l’article, cliquez ICI.

La fin des pépins. Henri BESTAGNO, dit Gino, a consacré sa vie aux parapluies et ombrelles. Pour lire l’article, cliquez ICI.

L’empereur de la Socca, Roland DE ZORDO est un personnage incontournable à écouter. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le Ponant, merveilleux navire à taille humaine pour des croisières idéales. Pour lire l’article, cliquer ICI.

Le yoga des yeux. Conférence pendant le salon Bionazur. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le nom des MALACARNE est indissociable de l’histoire du RUHL PLAGE, depuis sa création en 1920. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Pierre BORD, a dirigé de nombreux établissements prestigieux, le Négresco, l’Hôtel de Paris, le Richemond, le Royal Évian, Pour lire l’article, cliquez ICI.

Marc Bailliart, ancien directeur régional d’Air-France. Une vie en mouvement. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Découvertes

Mathieu Houlbert artisan créateur de vélo en bois sur mesure, pièce unique et numérotée. Pour lire l’article, cliquez ICI.

MANGEZ MIEUX : UN BIENFAIT POUR VOTRE CERVEAU. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Paul Raymonde Obadia juillet 2019
Photos PRO et amis

PRO Paul et Raydo Obadia juin 2019
Photos PRO
Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu