COBA NICE LE COMPTOIR
BIO, GASTRONOMIE, NICE, RESTAURANT, RESTAURANT06, SANTE

COBA LA CUISINE CRÉATIVE

À proximité de la place Garibaldi à Nice, la rue Bonaparte offre un choix incomparable de restaurants qui rivalisent d’ingéniosité pour satisfaire le client. Parmi nos nombreuses découvertes, le COBA propose une cuisine créative originale. Les maîtres mots : produits locaux, fait maison et de saison. Ne cherchez pas une origine mexicaine d’un site maya, c’est beaucoup plus simple. Les deux premières lettres des deux herbes très utilisées dans le restaurant ont formé COBA.

Comme toutes les créations COBA a une histoire

Origine d’une vocation


Nous avons été reçus par la dynamique Jennifer TODRANI, l’une des responsables ainsi que l’âme de cet établissement. Elle est niçoise née en mars 1989 et décide après son bac de voir ce qui se passe ailleurs. Direction Nouvelle Zélande : Auckland pour un certificat d’anglais et bien d’autres activités. Puis retour sur la côte, mais avec 10 kg en plus qu’elle perdra et qui seront à l’origine de sa vocation. Elle est retenue pour SKEMA la prestigieuse école de commerce de Sophia Antipolis. Quelques stages dans le milieu hôtelier lui donnent un aperçu de la filière, mais surtout le financement de ses voyages et études. Puis, direction Montréal Université de Concordia. En plus, elle travaille dans un coffee shop et donne des cours de Français. Mais pour garder la ligne, elle crée des lunch box pour elle et ses amis et organise des brunchs.

De retour à Paris, elle retrouve son compagnon Geoffroy ROTH . Déçue par les métiers qu’elle exerce, elle crée une entreprise de traiteur événementiel Eat the Ground littéralement, mange le sol, dont le principe est fondé sur gastronomie et santé. Ses clients sont l’Oreal, Hermes, Cartier, Etam, ainsi que des particuliers pour des Lunch Box et une épicerie en ligne. La Covid met fin à ses activités.

Cherche Local à Nice pour activité Traiteur

En pleine pandémie, de retour à Nice Jennifer et Geoffroy cherchent un local pour traiteur. En se promenant au 7 Rue Bonaparte, ils découvrent un local à vendre. Rien n’est impossible pour Jennifer. En un week-end ils font une offre et le lundi ils signent.

Ouverture, évolution.

Ouverture en plein confinement, mars 2021 avec un stand dehors pour vente à emporter.

Le 19 mai ouverture de la terrasse, Jennifer est en cuisine jusqu’à fin juillet. Cependant, un heureux événement la contraint à laisser cette lourde responsabilité à Christian NGUYEN le chef cuisinier (de formation chocolatier et pâtissier), pour qui nos deux responsables avaient travaillé à Paris.

Décoration

Elle a été réalisée par une amie parisienne de Jennifer, Sophie IMBERT qui a réussi à donner une atmosphère détendue et agréable aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

La carte

C’est une carte à l’image de cet établissement, courte, mais fournie en plats créatifs pour satisfaire tout le monde y compris les végétariens. Le midi, les 2 plats du jour, dont un végétarien, changent tous les jours.

Midi uniquement
Plat du jour14 €
Plat du jour Végétarien16 €
Midi et soir
À partager ( 7 choix ) de 4 € à 12 €
Entrées ( 4 choix )de 8 € à 16.50 €
Plats Poissons ( 4 choix )de 21 € à 24 €
Plats Viandes ( 4 choix )de 17 € à 24 €
Plats Pâtes et Végétariens ( 4 choix )de 16 € à 19 €
Desserts ( 6 choix )de 4 € à 12 €

À partager

ENTRÉES

  • COBA NICE TENTACULE DE POULE EN PERSILLADE
  • COBA NICE OEUF NITAMAGO

PLATS VIANDES POISSONS VÉGÉTARIENS

DESSERTS

COBA est aussi très réputé pour cocktails de folie, faits maison, tout droit sortis du cerveau créatif de PETER. Le soir une ambiance musicale incite les convives à une cuisine de partage autour de ces délicieuses innovations. Une mention particulière pour Eve Anna pour ses cappuccinos et ses créations.

Priorité au Local

Pour satisfaire cette exigence, les responsables se fournissent au maximum dans la région. Les Fruits et légumes de Producteur Réunis, herbes de Micro Pousse, le poisson à La Poissonnerie, les œufs de Claude, la viande du Mercantour, le fromage de Jean Luc de la rue Bonaparte. De plus, le bio est majoritaire, huile, œufs, farine, chocolats… et certaines créations sont végans comme le fameux Coba Cookie.

Pour presque tout savoir

Voici le hit parade des plats Le Beef Burger façon Coba, les tacos de frites d’avocat, le poulpe à l’ Argentine et pour les végétariens les Gnocchis façon Coba et pour les desserts, le fameux Paris Brest. Cependant, nous avons un faible pour le bol de brownie.
Jennifer aime le thon mi-cuit et ses vins, en rouge la cuvée de Villy (bourgogne) en blanc Le Melonix (Loire).
Les Projets : Développer la partie traiteur et ouvrir très bientôt un restaurant Italien LE BELMONDO rue Cassini Nice.
Les autres restaurants : Quand ils ne sont pas au Coba, Jennifer et Geoffrey aime bien :
BOCCA NISSA 3 Rue Saint-François de Paule, 06300 Nice
BABEL BABEL 2 Cr Jacques Chirac, 06300 Nice
LA PINEDE 10 Av. Raymond Gramaglia, 06320 Cap-d’Ail

Adresse, contact COBA 7 rue Bonaparte +33(0)4.83.39.61.81 contact@coba-nice.com

Conclusion

Une très belle adresse dans cette rue Bonaparte qui regorge de magnifiques ressources. À fréquenter sans modération, aussi bien à midi que le soir.

PRO PAUL ET RAYDO OBADIA
til

Paul et Raydo Obadia Avril 2022
Photos Vidéo PRO Paul et Raydo Obadia
Photos Coba

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

BIO, GASTRONOMIE, RESTAURANT, RESTAURANT06

Le Figuier de Saint-Esprit, le restaurant étoilé à Antibes.

LE FIGUIER DE SAINT ESPRIT CHIESTIAN MORISSET

En longeant les remparts au bord de mer d’Antibes, à deux encablures du musée PICASSO, voici le restaurant étoilé de Christian MORISSET : LE FIGUIER DE SAINT-ESPRIT. Avant de vous présenter cet établissement, nous allons vous raconter la fantastique expérience d’un chef qui a toujours placé l’excellence comme objectif.

L’itinéraire d’un enfant qui, a 5 ans, avait décidé de devenir pâtissier et d’aller en Angleterre.

Dans le Poitou vivait la famille MORISSET. Le père ouvrier agricole, la mère sans profession, mais tous deux ont évolué pour améliorer leur quotidien. Rien donc ne prédisposait le petit Christian à se diriger vers les métiers de la gastronomie. Cependant, à l’âge de 5 ans, il annonce à ses parents qu’il souhaite devenir pâtissier et se rendre en Angleterre. Ainsi il commence à réaliser des galettes avec un bol de crème. À 8 ans il réalise ses premières tomates farcies. Dès la classe de 5e, ne voulant plus être une charge pour ses parents qui vivent presque en autarcie, il commence à 14 ans son apprentissage chez un pâtissier, ami de son père. Il obtient un CAP de pâtissier et un brevet de maîtrise ainsi qu’un CAP de cuisinier en candidat libre à Angoulême. Il fait plusieurs expériences pendant 8 ans dans la région du Poitou, notamment à Poitiers. L’armée terminée, il retourne dans sa région, mais il a d’autres ambitions.

1977, année du changement

Une petite annonce dans le journal de l’hôtellerie et le voilà le 17/03/1977, en direction du sud vers Arles, au Jules CESAR, un relais et Château. Cette première direction en pâtisserie n’est pas un succès sur le plan humain. Il se réoriente vers le MAS D’ARTIGNY à Saint-Paul-de-Vence où il va travailler en pâtisserie sous la direction d’Athur Scordel pendant 14 mois avant de passer en cuisine pendant 8 mois. Après un clash avec le chef, il démissionne et s’offre un stage sur le sucre.

1979-1986 De palaces en restaurants étoilés

LE FIGUIER DE SAINT ESPRIT CARTE DU PARCOURS DE MORISSET

1986-2005 : Objectif, les étoiles

En décembre 1986, l’Hôtel JUANA, après le départ d’Alain DUCASSE, doublement étoilé, cherche un chef de cuisine. Christian MORISSET est retenu et pour parfaire sa formation il suit 3 stages, chez Marc MENEAU dans l’Yonne, Jacques CHIBOIS à Grasse et Jacques MAXIMIN au Negresco. Il prend les commandes en mars 1987 et conserve les 2 étoiles acquises par son prédécesseur et les gardera plus de 17 ans, jusqu’en mars 2005, date de son départ pour licenciement économique.

2007… De chef de cuisine à chef d’entreprise

Pendant 2 ans, avec sa femme Josiane, ils recherchent vainement un local sur la Côte d’Azur. Sur les remparts d’Antibes, le restaurant La Jarre, tenu par Frédéric Ramos est en vente, mais la rue SAINT-ESPRIT ne les inspirent pas. L’établissement est vétuste et nécessite de nombreux travaux. Après réflexion et une transformation radicale, la famille se lance dans l’aventure. Ouverture le 16 novembre 2007, avec sa femme Josiane et son fils Jordan. Son deuxième fils Mathias les rejoindra dans la section pâtisserie. Le nom devient le Figuier de Saint Esprit, tout simplement parce que c’est la rue du Saint-Esprit et qu’un magnifique figuier trône dans la salle.

LE FIGUIER DE SAINT ESPRIT LA FAMILLE
La famille Morisset : Mathias-Josiane-Christian-Jordan
LE FIGUIER DE SAINT ESPRIT INTÉRIEUR LE FIGUIER

Le style de cuisine

C’est une cuisine raffinée avec le retour du marché, savamment préparée et mise en valeur par un dressage parfait. C’est très beau et excellent. Au figuier de Saint-Esprit on utilise le maximum de produits bio, quant au sans gluten et aux allergies ou intolérances, c’est du cas par cas.

Les formules

Menu déjeuner : 42 € entrée et dessert ou 48 € plat dessert ou 55 € entrée plat dessert.
Menu figuier : 92 € Amuse-Bouche, entrée, plat, pré-dessert, dessert.
Menu découverte :148 € Amuse-Bouche, 2 entrées, poisson, viande, fromage, pré-dessert et dessert spécialités. Appréciez les quelques illustrations qui donnent le ton.


La Carte est relativement courte, mais voici les plats signatures. Depuis 33 ans, SELLE D’AGNEAU DES ALPILLES cuite en terre d’argile de Vallauris, gnocchi aux truffes. À ce jour, ce délice a été dégusté plus de 30 000 fois, car chaque plat est numéroté.

LE FIGUIER DE SAINT ESPRIT SELLE D'AGNEAU

Depuis 31 ans CANNELLONI DE SUPIONS ET PALOURDES.

LE FIGUIER DE SAINT-ESPRIT CANNELLONI DE SUPIONS

Les distinctions : un chemin étoilé

Christian a toujours aimé les défis. Dès 1987, Il reprend les deux étoiles Michelin au JUANA qu’il gardera pendant 18 ans.
Lorsqu’il crée sa propre affaire, le guide Michelin lui octroie en 2007, une fourchette, en 2008, 2 fourchettes, 2009, 3 fourchettes et 2010 une étoile qui vient d’être confirmée pour 2022. (photo Instagram)

LE FIGUIER DE SAINT-ESPRIT ÉTOILE MICHELIN

Mais ce n’est pas tout, Christian Morisset fait partie des Disciples d’auguste Escoffier, de l’Académie Culinaire, de l’Association Française des Maîtres restaurateurs, des Maîtres cuisiniers de France… Cet établissement est recommandé par tous les guides ou contributeurs numériques. Tous les commentaires sont élogieux et reconnaissent la qualité de ce restaurant et de son équipe.

Pour presque tout savoir

Plat préféré du chef : pas un spécialement, mais un bon poulet rôti avec des bonnes frites, une salage niçoise avec un œuf mollet, une belle tranche de jambon, la simplicité avant tout.

Le chef est aussi célèbre par sa moustache. En fait, lorsqu’il travaille au Mas d’Artigny il a une moustache à la Charles Bronwson, puis chez Jo Rostang en 1980, il se la rase complètement. Mais, il lui manquait quelque chose, alors il se la laisse pousser à nouveau et celle-ci frise en forme de guidon de vélo. Elle perdure au fil des années.

LE FIGUIER DE SAINT-ESPRIT LA MOUSTACHE DE CHRISTIAN MORISSET

Le futur : Jordan ouvre une entreprise de traiteur événementiel, Mathias est pour l’instant au figuier, il est secondé par sa femme Josiane qui reçoit les clients en parfaite maîtresse de maison. Christian ne parle pas encore de retraite, mais évoque un réel problème de personnel, il nous confie : « cela fait plus de 50 ans que je travaille, j’aime que ce que je fais, mais il faut faire face à tout et gérer 5 à 16 personnes avec un côté administratif important. »

Le Figuier de Saint-Esprit 7 Promenade Amiral de Grasse (Service voiturier 7€) – 14 rue Saint-Esprit (Piéton) 06600 ANTIBES téléphone-NUMEROS + 33 (0)4 26 85 37 93 contact@figuierdesaintesprit.fr https://www.restaurant-figuier-saint-esprit.fr/

LE FIGUIER DE SAINT-ESPRIT HORAIRES

Conclusion : une belle adresse pour un moment mémorable, cela vaut la peine de temps à autre de s’offrir un tel établissement qui mérite toutes les louanges laissées par ceux qui ont eu la chance de partager un moment agréable dans un havre de douceur.

PRO PAUL ET RAYDO OBADIA

Paul et Raydo Obadia mars 2022
Photos PRO Paul et Raydo Obadia / KETZ – Stéphane Gury / Instagram

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

NUANCES-TITRE
ACOMME, GASTRONOMIE, NICE, RESTAURANT, RESTAURANT06

NUANCES : le restaurant aux 50 nuances de surprises

Nous avons découvert un restaurant qui nous a subjugués et surpris à plus d’un titre. Nous avons adoré le concept.

Comme les trois mousquetaires, ils sont quatre trentenaires à avoir mis en commun leurs compétences pour réaliser un établissement qui connaît un succès mérité.

Présentation des acteurs :

Allan LALEVEE : Le chef à la créativité et l’imagination sans limites. Le bac en poche, Allan parfait sa formation à Institut Paul BOCUSE (2011). Ses premières expériences le mènent à Londres au CLUB GASCON, puis chez LUZZU 2016-2017 à Levallois Peret et enfin dans le XI arrondissement de Paris, avec le chef franco-coréen Pierre SANG.


Coline CHARTIER : originaire de Saint Raphaël, elle apprend le métier de la restauration à Nice au Z RESTAURANT tapas et BANH MEÏ, puis à Paris. C’est la compétence, l’indispensable présence féminine ainsi que la bienveillance personnifiée.


Sebastien MARTIN : originaire du Nord, c’est l’électron libre de la troupe. Il crée plusieurs boucheries et même une poissonnerie, alors qu’il n’aime pas le poisson. Il connait la viande à merveille et excelle dans les accords mets-vins.


Steve BALDINI : originaire de Nice, Steve est un excellent architecte d’intérieur avec un esprit et des idées innovantes. C’est lui qui apporte une touche de finesse dans la décoration sobre, mais surprenante. Sa société est basée à Paris. ( site internet)

La rencontre : des rues Oberkampf à Cassini

Coline quitte Nice pour rejoindre son époux Steve à Paris. Elle travaille dans un bar de la rue Oberkampf. Dans la même rue, elle rencontre le chef de cuisine Allan LALEVEE au restaurant de Pierre SANG. Tout à côté, elle fait la connaissance de Sébastien MARTIN le gérant de la boucherie La Belle Bête. C’est ainsi que va naître une amitié entre nos quatre mousquetaires.

Sébastien Martin est toujours à la recherche de nouveaux projets et propose de créer un restaurant. Nice sera le lieu du ralliement et plus particulièrement le quartier du port. Justement deux locaux sont disponibles et seront l’affaire pour un restaurant et une épicerie fine.

Nuances, telle est l’enseigne de cet établissement.

Le mot Nuances est choisi parce qu’il peut être associé à saveurs, couleurs, goûts pour surprendre les futurs clients. C’est en septembre 2021 que ce restaurant voit le jour. La première surprise c’est l’agencement. Le style est épuré, sobre original et raffiné. La réaction : nous sommes interpellés et ravis par la décoration.

  • NUANCES-DECOR
  • NUANCES-DECOR
  • NUANCES-DECOR
  • NUANCES-DECOR
  • NUANCES-DECOR

Ni menu, ni carte.

Laissez-vous surprendre. Ici, il suffit de préciser les allergies, les intolérances ou des particularités culinaires. Puis, faites confiance à la maestria du chef. Vous choisissez la formule qui vous convient, vous dégustez à l’aveugle :

FormulesMidiSoir
Entrée-Plat20 €
Plat-dessert20 €
Entrée-Plat-Dessert25 €
Dégustation 6 plats45 €45 €

Le principe : tout commence par du beurre aromatisé. Puis selon la formule, une entrée (souvent à base de poisson) un plat (en général, de la viande), enfin le dessert. Le but : deviner ce que vous avez dégusté. Rassurez-vous; le personnel de service très compétent, vous met sur la bonne voie avec beaucoup d’humour.
Pour le menu dégustation, un amuse-bouche, deux entrées, un plat, un fromage et dessert.
C’est ludique, mais surtout c’est très bon. Notez que le menu du midi est différent tous les jours en fonction des produits du marché et de l’inspiration du chef. Pour le menu dégustation, il change toutes les deux semaines, le lundi.

Ne cherchez pas à connaître les plats que vous allez déguster, c’est motus et bouche cousue.

le chef a fait une exception pour les lecteurs du blog acomme.blog

Le chef privilégie les producteurs locaux et les bons produits du marché. La carte des vins est très fournie avec plus de 150 références.
Si vous le souhaitez, vous pouvez choisir, un verre, une bouteille ou une proposition d’accords mets-vins. Voici un exemple avec le menu dégustations du 1er au 12 mars 2022.

Nuances Épicerie

Faites un tour dans l’épicerie fine où sont présentés des produits d’exceptions et une cave à vins très éclectiques.

Quelques autres adresses appréciées par Coline Chartier

Z Restaurant Tapas : 2 Rue Meyerbeer, 06000 Nice Tél : +33 (0)4 89 22 35 53
Coba : 7 rue Bonaparte, 06300 Nice Tél : +33 (0)4 83 39 61 81
Le Chabrol : 12 rue Bavastro, 06000 Nice Tél : +33 (0)9 83 04 36 73
Les Agitateurs : 24 Rue Bonaparte 06000 Nice Tél : +33 (09) 87 33 02 03
La Langouste : 7 avenue Gorges Clemenceau Tél : +33 (0)4 93 66 79 23
Babel Babel : 2 Cours Jacques Chirac 06300 Nice Tél : +33 (0)4 93 55 74 19
Fine Gueule : 2 Rue de L’Hôtel de Ville 06300 Nice Tél: +33 (0)4 93 80 21 64

Pour presque tout savoir :

Nuances 15 rue Cassini 06300 Nice Tél: +33 (0)7 88 93 67 88
Mail : contact@nuances-restaurant.com


Conclusion : À découvrir absolument, très belle expérience, vous serez enchantés. Commencez par le restaurant, puis l’épicerie et bientôt Nuances Pâtisserie. Attention, pas d’enseigne, une simple plaque en laiton pour indiquer Nuances Restaurant. Pensez à réserver par téléphone ou en cliquant ICI. Précisez que vous venez de la part du Blog Acomme de Paul et Raydo, on se sait jamais, une bonne surprise de plus.

PRO PAUL ET RAYDO OBADIA

Paul et Raydo Obadia mars 2022
Photos et Vidéos PRO Paul et Raydo Obadia
Photos Nuances

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

LA DAME AU CERF IMAGE DE UNE DU SITE avec LOGO
ACOMME, BIO, NICE, PAUL OBADIA, RAYDO OBADIA, RESTAURANT, RESTAURANT06

La Dame au Cerf : Vivre autrement

Vous cherchez un endroit pour vous nourrir avec une cuisine 100 % végétale, bio et gourmande (sans viande, sans lactose, sans œuf et sans miel) avec des options sans sucre, sans gluten et sans soja, ou l’utilisation d’accessoires, sans cuir ni daim ni fourrure…. Alors, lisez l’expérience de Morgane et Steve, deux personnes pas encore trentenaires, mais qui ont eu l’initiative de créer une boutique restaurant végan : La Dame au cerf.

Tous deux sont originaires de Lille et de sa région.

Morgane, après des études de littérature et communication avec option jeunesse et édition doit effectuer un stage. À la suite d’un contact pris au festival du livre de Paris, Morgane téléphone à la Maison d’édition Ovadia qui se trouve à Nice. Oser c’est gagner, et après une courte période, Morgane est immédiatement embauchée pour s’investir énormément et développer cette maison d’édition.

Steve, après un bac en génie industriel, prépare une licence de langues puis master de lettre. C’est pendant ce master qu’ils se rencontrent. Un an après , Steve rejoint Nice, lui aussi, pour œuvrer dans le domaine de la traduction pour l’édition.
Cependant, les deux amis ont un projet de création pour une activité multisectorielle autour de la restauration végan et bio. La crise sanitaire et économique oblige les éditions Ovadia à se séparer de ces deux jeunes qui venaient du Nord

Du rêve à la réalité

Après de vaines recherches et de projets infructueux, ils trouvent enfin un local au 2 avenue Lépante à Nice, et tombent amoureux de cet endroit. Ils connaissent les vicissitudes de la création des relations avec les banques, toutefois ils réussissent à obtenir un prêt garanti par la région. Il s’en suit la constitution d’une SAS, avec Morgane Campagne comme Présidente. Ils affirment leur volonté de mettre une femme à la tête d’une entreprise. Mais un paramètre non prévu survient : la crise de la covid.

Pourquoi la Dame eu Cerf ?

Morgane est passionnée du XXIII siècle, où la magie des légendes se mêle à la réalité. Elle adore les écrits comme la belle au bois dormant où l’esprit chevaleresque et féerique prime sur toutes les autres valeurs. C’est ainsi, qu’on avait coutume de l’appeler Dame Morgane.
Quant au cerf, Steve est un amoureux de la nature et des promenades en forêt. Lors d’une de ses escapades dans les bois, il tombe nez à nez avec un cerf et son faon. Cela dure quelques secondes, mais cette rencontre est imprimée à jamais dans sa mémoire. Voici donc, nos deux chevaliers des temps modernes qui ouvrent une nouvelle échoppe : LA DAME AU CERF.

Leur crédo

Il se résume à cette image de douceur en 13 points

Restauration : leur première motivation

Éthique : pas d’exploitation ni de l’homme ni de l’animal

Zéro déchet : en générer un minimum. Possibilité d’amener ses contenants pour les achats

Culture : librairie et conférences

Innovant : obligation pour créer de nouveaux plats

Végan : un principe immuable

Gourmand : afin de démontrer que l’on peut réaliser du bon, autrement

Épicerie fine : produits végans et biologiques

Événementiel : conférences, initiation pour les adolescents à la réalisation de plats végan et bientôt des cours de cuisine végan

Naturel : tous les produits sont issus de la nature

Douceur : car plus de douceur dans la jungle humaine

Biologique : pour eux, c’est une évidence

Amour : car sans amour, on ne va nulle part

De la cuisine moléculaire à la cuisine végan

Morgane est une passionnée de cuisine moléculaire dans le seul but de bien connaître la structure chimique des aliments. Elle analyse les propriétés de chaque denrée et recherche les mêmes caractéristiques dans des produits naturels. Par exemple, la banane mûre détient un pouvoir levant, la meringue est réalisée à base de pois chiches, la chantilly avec du lait de soja ou de coco.
La maman Steve pâtissière de métier a transmis à son fils son savoir-faire. C’est là où la couple fait merveille, Steve possède les gestes et Morgane invente des recettes avec des ingrédients différents de ceux utilisés habituellement.

La carte de la Dame au Cerf

Pour les douceurs

Pour le salé

Les autres facettes de la Dame au Cerf

La Dame au cerf est référencée par
qualifie La DAME eu Cerf de Bio, Moderne, créatif, sans gluten…
qui cite les meilleurs restaurants végans.
site mondial basé aux États-Unis.
site sur l’édition.
site sur les restaurants coups de cœur.
La Dame au Cerf est partenaire de
L’épicerie en vrac 3 rue vernier 06000 Nice.
Spécialités végétales affinées Bd des Horizons, 06220 Vallauris.
Levée de fonds pour l’achat d’une vitrine réfrigérée

Les deux dirigeants aiment

Des plats à base de « patates », n’oublions qu’ils viennent du Nord. Pour Morgane : le gratin dauphinois et pour Steve : La tarte à la pomme de terre selon des recettes végan.

Ils se rendent volontiers au :
NOT-DOG, fast food 100 % végan, 18 Boulevard Jean Jaurès, 06300 Nice
UTOPIA, restaurant 100 % végan 35 Rue Bonaparte, 06300 Nice
PÂTISSERIE AMOUR, Pâtisserie végan, 100% végétale avec des options sans gluten 2 Rue Foncet, 06000 Nice
LA CABANE DU 12, Épicerie végétale, 14 Rue Tonduti de l’Escarène, 06000 Nice

Bon à savoir :

la betterave est un puissant détoxifiant et protecteur du foie et des intestins ! Une baisse de moral ? Riche en vitamines et minéraux, la betterave boost l’esprit et le système immunitaire mais régule également le stress en luttant contre l’hypertension.

Le cadeau pour les lecteurs de acomme.blog

Jusqu’à fin août, présentez le QR code suivant et bénéficiez d’une remise de 5% de réduction sur toute la partie restauration – salon de thé.

Pour presque tout savoir :

LA DAME AU CERF, 2 RUE DE LEPANTE 06000 NICE téléphone-NUMEROS+33 7 49 23 06 53 (en juin 2021, un échafaudage de rénovation de la façade ne permet pas d’apposer une enseigne)



En conclusion, que vous soyez adeptes ou pas, cette bulle verte de douceur, mérite une visite soit pour vous surprendre, soit pour vivre autrement, soit pour faire la connaissance de deux êtres hors du commun. Important : toute la production culinaire est faite maison.

Paul et Raydo Obadia juin 2021
Photos PRO (Paul-Raydo-Obadia), facebook, instagram

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

COURS SALEYA, DECOUVERTE, GASTRONOMIE, NICE, Non classé, RESTAURANT, RESTAURANT06

Maison Péllégrino : Un décor authentique pour des produits exceptionnels.

Les belles histoires commencent toujours par il était une fois, aussi nous n’allons pas faillir à la tradition. Il était un fois deux hommes qui avaient choisi de faire une carrière dans l’hôtellerie restauration. L’un s’appelle Jean-Michel CHAPUIS, l’autre Jean-Eloi NENART. Au départ chacun avait sa voie et un jour ils se rencontrèrent.

Originaire de Lyon, Jean-Michel CHAPUIS, après ses études à l’École VATEL, il a fait carrière dans les grands palaces aux côtés de chefs célèbres. Son expérience commence comme sommelier au Diamant Rose avec Jacques Maximin. Puis au Loews à Monaco, au Negresco avec Alain Llorca et à La Réserve de Beaulieu. C’est avec Joël Garault, à l’Hôtel l‘Hermitage qu’il accepte de nouvelles responsabilités pour devenir Directeur de la restauration. Château de la Messardière et enfin Le domaine de Terre-Blanche. Ici, il a en charge le spa, le room-service, le bar, le service piscine, le restaurant gastronomique, les achats, le recrutement.

Né à Paris, originaire du Limousin, Jean-Éloi NENART, après un BTS de communication et administration, il obtient une licence en ressources humaines. Toutefois, il commence à connaître l’environnement de la restauration en travaillant dès l’âge de 18 ans dans de célèbres établissements, Pré aux Clercs et le Café de la Régence. Pour parfaire sa connaissance, il prépare un master en hôtellerie management École Ferrières, l’école préférée des professionnels de l’Hôtellerie, de la Gastronomie et du Luxe. À la fin de ces études, il débute par Hôtel Gabriel Paris, Hôtel Angely Paris puis il occupe le poste d’assistant du directeur de la restauration à Terre Blanche.

Plusieurs facteurs se combinent pour pousser nos deux amis à envisager une autre voie. La situation du Haut Var n’est pas idéale, la crise du sanitaire due au covid met leur activité en sommeil. Ils ont envie de quitter la grande entreprise, de créer une structure à taille humaine et d’être son propre patron. Le constat : il n’existe pas de belle boutique avec de très bons produits. Après de multiples recherches (22 propositions), ils sont séduits par la Maison Pellegrino, une ancienne triperie qui date de 1885 et qui après avoir abrité un magasin de chaussures a fermé ses portes. La façade est classée, mais tout est à refaire. La transaction commence en avril 2020 et le résultat est surprenant après de nombreux travaux, ils ouvrent enfin leur boutique le 10 octobre, mais la crise sanitaire s’invite pour leur début.

Le trait dominant de tous les fournisseurs de la maison Péllégrino, c’est la qualité dans la longévité de ces maisons très célèbres, parmi les plus prestigieuses qui se trouvent à Lyon.
Voici un aperçu ces produits :

CHARCUTERIE ET FROMAGE

ÉPICERIE SALÉE

ÉPICERIE SUCRÉE

LA CAVE

C’est le bijou de la Maison Péllégrino. Jean-Michel sélectionne les meilleurs vins, il connaît personnellement certains vignerons et comme il a coutume de dire : Ici, tout est bon. Depuis le premier vin à 12 €, jusqu’à la bouteille la plus chère qui avoisine les 400 €. Visitons :

Activité dégustation et traiteur.

Quelques tables rappellent l’esprit du mâchon Lyonnais, on commande un plateau pour deux de la terre, de la mer ou de fromages, une bouteille au même prix que dans la boutique et vous dégustez. Si le cœur vous en dit vous pouvez savourer les plats du jours confectionnés avec les produits de la boutique et des accompagnements du marché du cours SALEYA.

Les Paniers garnis pour fêter tous les événements

LA RECETTE DE LA SALADE LYONNAISE

LES DEUX ASSOCIÉS AIMENT

La Petite Maison à Nice
L’African Queen à Beaulieu
Lou Pistou à Nice
Le Moorea à Ramatuelle chez Christophe

Jean Michel : la poule au riz de ma grand-mère et comme vin, La côte rôtie
Jean-Éloi : La volaille à la crème et comme vin, le Batard Monrachet
Et bien évidemment La soupe de poisson de Joël Garault.


Le cadeau Maison Péllégrino – Acomme.blog

Pendant tout le mois de juin, présentez le QR code suivant et bénéficiez d’une remise de 10 %

POUR PRESQUE TOUT SAVOIR

Maison Péllégrino
9 rue du Marché 06300 Nice téléphone-NUMEROS 04 93 16 12 13

En conclusion

Une belle adresse qualitative avec un accueil très chaleureux et une satisfaction maximale.

Paul et Raydo Obadia mai 2021

Photo PRO Facebook et Instagram

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

BAR, BRETAGNE, GASTRONOMIE, MODE, NICE, RESTAURANT, RESTAURANT06

Causette et Bergamote : le défi

CAUSETTE ET BERGAMOTE LE DEFI

Le concept

Faire un brin de causette ou tester un zeste de bergamote est le résultat de la rencontre imprévisible de deux filles originaires du nord-ouest de la France.

La communicante : Nathalie Daviet 

CAUSETTE ET BERGAMOTE NATHALIE DAVIET

Née à NANTES, après son bac et une expérience peu concluante en « prépa » HEC, elle se rend compte que la communication c’est sa passion. Un stage à Ouest France, une maîtrise de gestion, elle rejoint le groupe Precom-Ouest France-Presse Océan pendant un an et demi. Mais son désir secret : travailler pour le magazine « ELLE ». Lors d’un appel téléphonique d’un dirigeant du groupe HACHETTE FILIPACCHI INTERDECO, on lui propose de s’occuper de ce magazine.

À 22 ans, elle devient responsable régionale de cette entreprise à Bordeaux puis Poitou Charente et enfin la Bretagne. Le mariage la conduit sur les bords de la Méditerranée. Après 10 ans d’expérience, Nathalie s’ennuie. Elle rejoint une cellule au sein de LAGARDÈRE consacrée aux défilés de mode. Séduite, elle organise de belles présentations de mode sur de la Côte d’Azur. En 2000, elle crée ANTARES, une société de Conseils en relations publiques et communication qui connaît un brillant succès puis cesse sa collaboration avec LAGARDÈRE.

La Cheffe : Lucie Pichon 

CAUSETTE ET BERGAMOTE LUCIE PICHON

Originaire de SAINT MALO, elle évolue, dès son plus jeune âge, dans les cuisines familiales, cela devient une passion.
Après avoir travaillé dans des restaurants de prestige, comme Le Chabichou de Courchevel, Le St James, Relais & Châteaux de Bouliac, elle passe notamment une année en Irlande, pour y découvrir le savoir-faire de nos voisins. Ensuite, destination la Côte d’Azur. À 27 ans, elle reprend les commandes du restaurant gastronomique Le Vistaero, puis de La Cigale Vista Beach.
Lucie Pichon cherche à s’exprimer avec justesse, en mettant en valeur le produit en toute simplicité. Elle propose une cuisine inventive et délicate.

La rencontre :

CAUSETTE ET BERGAMOTE L’ÉTOILE DES CHEFS

2014 : Nathalie Daviet cherchait une cheffe pour la conception de son événement L’Étoile des chefs qu’elle a découvert à notre du salon AGECOTEL ( Salon Professionnel de l’hôtellerie, restauration et gastronomie).
Organisateurs de ce salon, nous avions créé le concours  » la Main d’or au féminin «  et avions invité Lucie Pichon comme membre du jury. C’est dans ce lieu que se déroule la première entrevue entre Nathalie et Lucie. Leur origine, leur caractère bien trempé, l’amour des vraies valeurs et bien d’autres qualités ont contribué à forger une amitié très solide. Il en résulte une collaboration étroite lors de diverses manifestations et quelques voyages.

Une occasion en pleine crise sanitaire.

Depuis longtemps, Lucie demandait à Nathalie de créer un restaurant. Mais, Nathalie ne donnait pas une suite favorable. Cependant, le monde change, les Qataris achètent le Vistaero et entreprennent des rénovations. Cela fait un an que Lucie ne travaille pas. De son côté, Nathalie subit les contrecoups des complications conjoncturelles, les événements se raréfient.

Nathalie se rend à Nice-Etoile en juillet 2020 pour préparer les futures animations, quand soudain elle s’aperçoit que le local Yves Delorme, qui se trouve idéalement situé au niveau -1 du centre commercial, est vacant. En un éclair, la Nantaise pense que le vieux rêve de son amie, la Bretonne, pourrait voir le jour.

CAUSETTE ET BERGAMOTE  BUSINESS PLAN

Le confinement vient de se terminer et une certaine euphorie s’empare de tout le monde : « Et si l’on crée un restaurant avec une épicerie fine ? ». Les deux filles relèvent le défi et soumettent un projet à la direction. L’équipe, composée de Nathalie, Gérard et Lucie proposent un dossier, trouve un nom, un logo, un business plan. Les responsables parisiens acceptent. Ils doivent concrétiser et surtout convaincre les banques. En deux mois, le chantier avance et l’inauguration est fixée au 26 novembre. Mais, une imprévue de taille survient, le confinement réduit les activités et donc, pas de restaurant. Qu’importe, ce nouvel établissement ouvrira ses portes le 2 décembre 2020 à Nice-Étoile.

Pourquoi Causette et Bergamote ?

CAUSETTE ET BERGAMOTE AGRUME

C’est l’identification des deux filles, l’une parle sans arrêt et adore faire la causette. L’autre aime les agrumes et dans la liste de ses envies, la bergamote arrive en premier. La bergamote est un agrume contenant de la vitamine C. Il est principalement cultivé dans la province de Reggio de Calabre. Son goût se situe à mi-chemin entre celui de l’orange amère et du citron vert.

Que trouver chez Causette et Bergamote ?

Les directions stratégiques sont au nombre de trois.

La Table de Lucie
L’ÉPICERIE FINE
L’organisation de tables d’expériences

1-La Table de Lucie : en attendant de devenir un restaurant, cet établissement s’est orienté vers la vente à emporter avec un principe de bien manger et de faire travailler les petits producteurs.

CAUSETTE ET BERGAMOTE LA CARTE

QUELQUES CRÉATIONS DU CHEF

2-L’ÉPICERIE FINE : afin de proposer des produits et saveurs d’exception des producteurs des régions de France. Confitures, huiles, épices, sirops, sardines, pâtes … sont sélectionnés avec soin.

3-L’organisation de tables d’expériences : pour un groupe de clients privilégies avec démonstrations de recettes ou de présentations spécifiques.
Les ateliers du mercredi pour les enfants. Mais ces intentions seront mises en place lors de la possibilité de regrouper les consommateurs.

AMBIANCE

En attendant des jours meilleurs :

La vente à emporter connait un franc succès : la carte change chaque saison. En décembre, les paniers de Noël ont fait grimper le chiffre d’affaires.

Les deux créatrices caractérisent cet établissement par trois mots : « Healthy, Friendly, Cosy ». En ce qui nous concerne nous avons constaté que c’est beau, c’est bon, c’est convivial, c’est décoré avec soin et tout est fait maison, sauf le pain bio qui provient de chez « Mama Baker ». Bref, on s’y sent bien.

Quelques confidences :

Le produit signature, c’est le cake à la bergamote, le plat qui a le plus de succès à l’heure actuelle c’est la tartine Marcus 

Leurs plats préférés : pour la cheffe, la galette de sarrasin et fruits de mer, pour Nathalie, la Nantaise :  maquereau, préparé par Lucie.

Et pour faire fonctionner ce concept, une équipe au service de la clientèle

CAUSETTE ET BERGAMOTE L'EQUIPE

Leurs objectifs : Causette et Bergamote auront des petits, mais chut, c’est en projet.

Pour presque tout savoir :

30 Avenue Jean Médecin Centre Commercial NICE-ÉTOILE, niveau N-1 téléphone-NUMEROS : 04 93 80 97 27 Lundi au Samedi 9:00 – 17:30 Dimanche 11:00 – 17:30 livraison sur LIVREUR CHIC
*en cette période de confinement partiel, se renseigner pour les samedis et dimanches.

Un détour s’impose : Si vous passez par Nice-Étoile, vous serez agréablement surpris par la diversité de prestations de Causette et Bergamote. (la restauration, l’épicerie fine, la décoration et …)

PRO Paul et Raydo Obadia Février 2021

Photos PRO, ANTARES, GERARD TARIDE

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

GASTRONOMIE, NICE, RESTAURANT, RESTAURANT06

Saint Valentin en 2021 !

Saint Valentin ! avant de vous donner quelques pistes pour surprendre l’être aimé nous avons posé la question comment est-il devenu le symbole de la fête des amoureux. L’histoire est assez romantique.

Au IIIe siècle, Valentin de Terni, un moine réfractaire, mariait les jeunes amoureux malgré les dictats de l’empereur Claude II le Gothique. En effet, l’empereur avait interdit le mariage pour que tous les jeunes hommes non mariés partent à la guerre. Le moine contrevenant fut mis en prison. Des relations amoureuses s’établissent avec une jeune aveugle, Julia, la fille du geôlier. Un miracle se produisit, Julia retrouva la vue. L’empereur agacé ordonna l’exécution de Valentin le 14 février. Julia se convertit au catholicisme et planta un amandier, qui devint l’arbre des amoureux.

Au XIVe siècle dans la Grande-Bretagne encore catholique, célébrait Saint-Valentin le 14 février comme une fête des amoureux. On pensait que les oiseaux choisissaient ce jour pour s’accoupler.

Fin XVe siècle, le pape Alexandre VI confère à Saint Valentin le titre de « patron des amoureux », en 1496.

Au XXe siècle, Saint Valentin a été rayée du calendrier liturgique romain en 1969 par le pape Paul VI, mais a été conservée dans les calendriers régionaux comme une fête laïque, célébrée mondialement par tous ceux qui s’aiment.

Au XXIe siècle, en 2021, pendant la crise sanitaire, plus question d’inviter l’être aimé au restaurant en amoureux. Deux solutions : soit vos talents culinaires vous permettent de surprendre celle ou celui que vous chérissait, soit vous faites appel à un chef et vous commandez le repas de la Saint Valentin du 14 février 2021.

Nous n’avons pas testé les propositions, notre but : vous informer sur quelques différentes possibilités en fournissant les menus, les prix et renseignements pratiques.

Tableau comparatif

L’Âne Rouge

Institution célèbre sur le port de Nice. Le chef capitaine c’est Michel Devillers, Maître Restaurateur, dont le souci permanent est la qualité des bons produits. Une adresse à retenir dans le monde de la gastronomie . 7-1 Quai des Deux Emmanuels, 06300 Nice web 04.93.89.49.63 anerouge@free.fr

L’Atelier

Le Chef, Stéphane Chenneveau, originaire de Vendée est un restaurateur inventif qui relève les défis de la vie et qui est passionné par son métier. L’atelier porte bien son nom, il permet à Stéphane de faire place à son obsession créatrice. Nous avons eu le plaisir d’écrire un article à ce sujet. Cliquer ICI. 17 rue Gioffredo Nice web 04.93.85.40.74

La Belle Étoile

Manuel Dupont, le chef Maître restaurateur, aime la gastronomie française et lui donne un accent méditerranéen. Manuel a un style de cuisine simple et bonne avec les produits locaux et de saison, notamment pour le poisson fourni par les pêcheurs de Villefranche. Nombreux plats sans gluten. Nous avons eu le plaisir d’écrire un article à ce sujet. Cliquer ICI 04.97.08.09.41web labelleetoilevillefranche@gmail.com

Le Figuier de Saint Esprit

Double étoilé, le chef Christian Morisset est un perfectionniste bien connu dans l’univers de la gastronomie. Trois mots caractérisent bien ce pilier du monde culinaire : Authenticité, tradition et expérience. Dans cet établissement, qualité rime avec goût. 14 Rue Saint-Esprit 06600 Antibes web 04 93 34 50 12 lefiguier@christianmorisset.fr

Le Panier

Le chef, Aurélien Martin appartient à une lignée de cuisiniers. À deux pas du cours Saleya à Nice, la cuisine du marché règne dans cet établissement. C’est le domaine de la recherche approfondie du goût et du visuel dans ses assiettes. 5 Rue Barillerie 06300 Nice web 04.89.97.14.37

Les Agitateurs

Tout nouvellement étoilés, les Agitateurs bougent et poursuivent leur chemin vers l’inventivité du mélange subtil et inattendu des saveurs. Après leur réussite dans leur restaurant, ils viennent de créer le Garde-Manger, une épicerie fine avec plats à emporter, qui connaît déjà un succès grandissant. Nous avons eu le plaisir d’écrire un article à ce sujet. Cliquer ICI. Le Garde-Manger 34 rue Bonaparte 06300 Nice web 09.82.20.93.21 legardemangerdesagitateurs@gmail.com

L’Influence

L’influence près du port de Nice, le maître à bord c’est Aurèle Gasperoni un jeune passionné de cuisine formé à l’institut Paul Bocuse. Le classique est revisité avec les produits du terroir sélectionnés sur le marché. Imagination est au service de l’assiette. 31 rue Bonaparte 06300 Nice web 04.82.57.39.66

Olive et Artichaut – Z Restaurant Tapas

Les chefs Thomas HUBERT d’Olive et Artichaut, Gaël PASSIGLI de Z, Luc SALSEDO de Socca chips et Chiara BIANCHI de la Toque du Midi se sont regroupés pour concocter le menu de la Saint-Valentin. Une association bienvenue pour réaliser un menu Saint-Valentin pour deux, tout compris.
Olive et Artichaut 6 Rue Sainte Réparate 06000 Vieux Nice web 04.89.97.51 commande@oliveartichaud.com
Z Restaurant Tapas, Food & Share 2 rue Meyerbeer 06000 Nice web 04.89.22.35.53 contact@zrestauranttaps.com

Restaurant Dante Chez « Gratta »

Dans cet établissement est caractérisé par deux prénoms Vanessa et Thierry. Lui, Thierry Grattarola après avoir bourlingué sur les mers et diverses expériences il se fixe à Nice pour travailler des produits locaux de qualité, qu’il achète en direct. Vanessa, elle, c’est la douceur, spécialiste autodidacte de la pâtisserie. Tous deux sont passionnés par le produit. 5, rue Dante 06000 Nice 04.93.44.03.58 web chezgratta@oulook.fr

acomme.blog/2021/02/05/saint-valentin-en-2021/#tableau(ouvre un nouvel onglet)

Nous espérons que ces quelques adresses vous aideront à trouver votre bonheur. Même si vous célébrez Saint Valentin 365 jours par an, le 14 février c’est un jour plus particulier pour ranimer la flamme qui met en lumière l’être aimé.

Paul et Raydo Obadia février 2021

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu