L’OR DES PHARAONS À MONACO

Dans la série des grandes expositions de l’été, le Grimaldi Forum cristallise l’attention de ses visiteurs autour d’un thème fascinant « l’Or des pharaons » et dévoile près de 2500 ans d’histoire de l’orfèvrerie antique. Le visiteur réalise une marche dans l’histoire en découvrant les trésors répartis dans les différentes salles. Une exposition à visiter absolument.

Dès le 3ème millénaire avant J.-C., les Égyptiens savaient travailler l’or, les métaux précieux et les pierres fines. Dans la vie quotidienne, ils se paraient de bijoux dont l’évolution à travers les millénaires a été notable comme l’attestent leurs découvertes successives dans de nombreuses tombes.

Nous avons été ébahis pas la beauté des masques funéraires, c’est le symbole le plus populaire de la civilisation égyptienne.01-Masque funéraire

Nous avons pénétré l’histoire avec le sarcophage qui, dans la langue égyptienne, signifie « le maître de vie ». Parmi ses différentes fonctions, il protège le corps momifié et il est la nouvelle demeure du défunt, celle de l’au-delà, assurant l’éternité.02-Sarcophage de Psousennès Ier03-Sarcophage extérieur d'Isisemkheb

Les Égyptiens avaient une conception de l’au-delà plutôt optimiste ; ils souhaitaient prolonger dans l’au-delà leur vie terrestre et tout ce qui faisait son intérêt. Ils étaient enterrés avec des bijoux, symboles de prestige et marqueurs de leur rang social, mais aussi chargé d’un pouvoir protecteur.

Nous avons apprécié la représentation symbolique des Égyptiens.

05-SYMBOLES 2

04-SYMBOLES 1

Les Égyptiens attribuaient aux pierres semi-précieuses certaines propriétés magiques selon leur couleur :

– Le rouge de la cornaline ou du jaspe évoquait le sang qui palpite dans notre corps
– Le vert évoquant la végétation dont le papyrus- emblématique en Égypte évoquait la santé, la jeunesse. La turquoise provenant du Sinaï illustre ce thème.
– Le bleu du lapis-lazuli évoquait le ciel étoilé et constituait la chevelure des Dieux.

Pendant 6 minutes, nous avons visionné le film d’animation sur les pilleurs de tombes qui recherchaient les trésors que les défunts mettaient dans leur tombe.06-Animation pillages

Nous avons été impressionnés par les statues qui sont le témoignage de cette civilisation hors du commun.07- LE PRINCE HOR08-LE ROI Sésostris Ier09-Triade de Mykérinos et Sennefer, sa femme et sa fille.

Nous avons constaté que les Égyptiens utilisaient l’or de façon utile.10-Cinq doigtiers protégeant les orteils du pharaon Psounennès 1er12-Sandale en or du pharaon Psousennès 1er

Et enfin nous avons admiré la beauté de ces bijoux qui ont appartenu à ces pharaons prestigieux et qui ont marqué l’histoire. L’or éclatant comme le soleil était considéré comme la « Chair des Dieux ». Cet « or divin » à la dimension magique, il donnait au Pharaon son pouvoir dans l’éternité lui assurant l’immortalité, raison pour laquelle on retrouve cette abondance de masques funéraires et de parures en or dans leur dernière demeure.11- Pendentif pectoral13-Bijoux du pharaon Psousennès 1er.

Informations pratiques :

14--BAGUE CHEVALIERE DE TOUTÂNKHAMONDates : jusqu’ au 9 septembre 2018
Horaires :  ouvert tous les jours de 10h00 à 20h00
Nocturnes les jeudis jusqu’à 22h
Plein tarif = 11 €.
Tarifs réduits :
Groupes (+ 10 personnes) = 9 €
Étudiants (-25 ans sur présentation de la carte) = 9 €
Seniors (+65 ans)= 9 € –
GRATUIT pour les moins de 18 ans
Pour tous les visiteurs munis de leur billet SNCF du jour : 9 €
Visites guidées = 9 €, tous les jeudis et dimanches à 14h30 et 16h30 dans la limite des places disponibles (maximum 25 personnes)
Audioguides = 5 €
Accessibilité : Exposition accessible aux personnes handicapées moteur et à mobilité réduite
Billetterie Grimaldi Forum Tél. +377 99 99 3000 – Fax +377 99 99 3001 – E-mail : billetterie en ligne ticket@grimaldiforum.mc et points de vente FNAC.
Catalogue de l’exposition : Format : 24 X 28 cm. Textes en français. Prix public édition brochée 29 €. Date de publication : juillet 2018. Éditeur HAZAN.

PRO Paul et Raydo Obadia Juillet 2018

Photos PRO

Paul Obadia aux côtés de Joël ROBUCHON au salon AGECOTEL-NICE

J’avais  un rêve en tant que Directeur Général de Nicexpo : inviter Joël ROBUCHON, comme Président d’honneur du salon AGECOTEL Ce rêve s’est réalisé en 2010 et j’ai découvert un homme de qualité, d’un charisme exceptionnel et d’un grand humanisme.

Le chef le plus étoilé au monde a donc accepté de présider le concours dénommé   » le NEPTUNE d’OR  » ¹. En 2018, j’ai eu le privilège d’être membre du jury à ses côtés.

Le  plat à réaliser est à base de poisson, 150 g  le maigre, de coquillages, trois ormeaux et de crustacés, trois gambas.

En attendant le premier plat, je me suis permis de l’interroger sur sa perte de poids,  30 kg en un an !

Son régime efficace :
Pas de gras, même pas d’huile d’olive.
Pas de pain
Privilégier le poisson à la viande
Diminuer le sucré
Et surtout manger à sa faim.
Pour l’assaisonnement, il existe de très bons vinaigres.

Je peux vous assurer que le résultat est spectaculaire.

Mais déjà,  le jury se met en place, la plupart des membres sont des MOF (meilleurs ouvriers de France) et une seule femme, la journaliste MERCOTTE. Je suis le seul non professionnel de la cuisine.

Jury de la table d’honneur
MERCOTTE, Rocco SEMINARA (vainqueur 2016) Joël ROBUCHON et Paul OBADIAJURY TABLE D'HONNEUR @ CRISTOPHE GIRAUDEAU-AGECO_6092

Six candidats s’affrontent et ont trois heures pour confectionner 8 assiettes, une de présentation et 7 pour les membres du jury, une assiette par deux membres.

En attendant le premier plat, nous discutons en abordant de nombreux sujets. Joël  ROBUCHON, me le confirme à nouveau, ce salon à une âme et une dimension humaine, il est très convivial et l’on y fait toujours des découvertes.

Notamment cette année « la Georgette », une invention de Jean-Louis ORENGO..

Le Concept : à la suite d’une expédition, l’aventurier naturaliste a créé un couvert INNOVANT, la Georgette, c’est 2 couverts et demi en 1, avec un seul couvert, on peut couper avec le bord affilé, piquer comme avec une fourchette, et prendre la sauce comme avec une cuillère. Un seul couvert pour 3 actions, existe pour les droitiers et les gauchers.

Avec Jean-Louis ORENGO le créateur de la Georgette.

Sur le stand du Japon Hokkaido, le chef a découvert le wasabi blanc, c’est du wasabi avec un goût nettement moins fort que le condiment vert que nous avons l’habitude de trouver.

Puis notre bavardage se poursuit : quel est son plat préféré ?  Un poulet rôti avec des pommes de terre !

Mais, place au concours, le premier plat nous est présenté.

Tout de suite, nous tombons d’accord sur un barème de notation qui comprend 3 postes :

Impression gustative
Aspect esthétique (impression d’ensemble, équilibre de la présentation)
Créativité et originalité, goût, texture et  cuisson

Deux mots reviennent : bon et simple avec une notion d’équilibre visuel pour la  séduction du client.

En ce qui me concerne, j’adopte un critère personnel : aurais-je envie de me resservir ?

Le premier candidat a terminé,

Recette : Pavé de Maigre cuit à basse température, farci à la gambas et aux trois herbes, laqué à l’orange.Poireaux fondant en croûte de sel. Tartare de Maigre, radis noir, betterave Chioggia, jeunes pousses du moment et vinaigrette Thaï ; Croustillant de Gambas au sésame noir. Émincé d’Ormeaux juste saisis, tombée d’algue Dulce à l’échalote et beurre noisette.

Nous dégustons et échangeons nos impressions et passons à la notation.

Puis c’est le deuxième candidat.

Recette : Pavé de Maigre et chair d’ormeaux, gambas papillon brulées- bouillon et siphon de cresson.

 

Joël Robuchon me confie, la gambas est bonne, grillée.

Nous goûtons le bouillon, puis notation.

Notre assiette de dégustation est desservie et remplacée par celle du troisième candidat.


Recette : Chaud froid de maigre, ormeau et gambas

 

 

Nous testons tous les composants et notre appréciation est pratiquement identique.

Passons au candidat n° 4

Recette : Déclinaison de l’ormeau, du maigre et de gambas en « chaud froid ».

 

 

Effort de créativité, le goût nous interpelle, c’est simple, c’est bon

Puis, arrive le plat de la première candidate :

Recette : Ravioles multicolores de Gambas en nage de coco aux saveurs asiatiques, Ormeaux Poêlés au Gingembre et pavé de Maigre basse température en croûte de sésame torréfié.

Bien pour l’ensemble, mais, les ormeaux manquent de cuisson.

Enfin, la dernière candidate.

 

Recette : Maigre demi-sel, gambas et choux vert, minestrone, ormeaux et truffe noire

 

Belle création goûteuse et originale.

Nous comparons les notes pour donner une certaine hiérarchie dans les plats qui nous ont été présentés.

Puis les résultats sont  proclamés.

Prix « GLORIA MARIS » pour la mise en valeur du poisson le maigre :

Virgile VINCENT Restaurant L’HORIZON au FAIRMONT HÔTEL MONTE-CARLO avec son commis Nicolas TALIA.

Ensuite, le résultat du NEPTUNE D’OR, qui tient compte en plus, du jury technique sur la préparation maintien du poste de travail, de la tenue vestimentaire, propreté, hygiène. Également la maîtrise professionnelle, de la méthode de technique cuisine.

1er Virgile VINCENT Restaurant L’HORIZON FAIRMONT HÔTEL MONTE-CARLO avec son commis Nicolas TALIA

2e Nathalie Ragot LE BISTROT GOURMAND NICE

 3e Annie Claire Tronqoy : A.C.T. CONSULTING & FORMATION-LA CUISINE DU CHEF ANNIE VENCE

Résultat final :
En présence de Joël ROBUCHON-Marc IPPOLITO-Alain DEFILS-Paul OBADIAPHOTO FINALE-@OLIVIER ATTAR-IMG_7230

Cette journée restera pour moi, une expérience inoubliable aux côtés de Joël  ROBUCHON.

Nice, le 5 février 2018.

AGECOTEL, un salon organisé par Nicexpo 04 92 00 20 80

Photos Christophe Giraudeau/ Olivier Attar/PRO

¹ Concours initié par Marcel Lesoille consultant et conseiller culinaire en produits de la mer, membre cuisinier de l’Association EURO-TOQUES France, Écailler, Champion et détenteur de records du monde d’ouverture d’huîtres.

Monaco : La cité interdite

Le Grimaldi Forum organise cette année une exposition sur la Cité Interdite à Monaco, afin de mettre en lumière vie de cour des empereurs et impératrices de Chine et découvrir l’empire au zénith de sa gloire, sous les règnes de la dernière dynastie impériale les Qing (1644-1911).

La Cité interdite est l’un des ensembles palatiaux les plus prestigieux qui existent et le site le plus visité au monde avec quelque 10 millions d’entrées par an. À la fois palais et musée, c’est autour de lui que la nouvelle capitale de Pékin s’est ordonnée. La Cité interdite est le résultat de la volonté du troisième des empereurs des Ming et fut construite d’un seul jet entre 1406 et 1420. Elle deviendra le berceau du pouvoir où se succéderont les empereurs Mandchous sur près de trois siècles.

Pourquoi le qualificatif « interdit » ? Cela vient du fait, qu’en tant que résidence des empereurs chinois, de leurs familles et de ceux qui étaient à leur service, son accès était interdit au peuple qui n’avait pas le droit de s’en approcher ni même de la regarder !

La construction de la Cité interdite a duré 14 ans et plus d’un million d’ouvriers réduits à l’esclavage y auraient travaillé. Un premier palais était achevé en 1420. Entre 1420 et 1911, un total de 24 empereurs y ont résidé. En 1924, la cité interdite a été enfin ouverte au public,

Empereur KangxiLa personnalité des empereurs Qing est au centre de l’exposition et plus particulièrement les souverains Kangxi (1662 -­‐1722), Yongzheng (1723 -­‐1735) et Qianlong (1736 -­‐1795. En tant que représentant du Ciel sur terre, l’empereur, dit le « Fils du Ciel », est un être omnipotent, à la fois chef militaire, chef religieux et à la tête des lettrés.

La visite de cette exposition est très intéressante à plus d’un titre, car elle permet de plonger dans l’histoire de la Chine et d’imaginer la puissance de cet empire qui, bien avant l’Europe, avait découvert le papier, la poudre, les feux d’artifice, la réflexologie, l’imprimerie… De plus les objets exposés permettent aux jeunes et aux moins jeunes d’illustrer ce que nous connaissons généralement à travers les récits historiques ou issus de notre éducation.

Le parcours s’organise autour de quatre séquences principales

1- LES MANDCHOUS dont le principal thème est : « conquérir l’empire ». Nous sommes d’emblée accueillis par les tenus d’apparat des guerriers et attirés par ce trône éclairé qui surgit dans pénombre au bout de la galerie.

2- CIEL –TERRE – HOMMES

Deux salles seront consacrées au Ciel à cette relation privilégiée avec le ciel. La première contient un ensemble d’instruments et autres outils d’investigation liés aux observations astronomiques. Ils attestent de l’intérêt porté à ces disciplines au sein du palais. Cette tâche est confiée principalement à des pères jésuites européens qui vont œuvrer près d’un siècle durant à la cour.

Le temple des ancêtres. Il ouvre sur la deuxième salle ; il évoque un autre moment important du rituel impérial.

Un film d’une extraordinaire pédagogie d’une durée de 21 minutes vous permet d’être l’Empereur et d’ouvrir certaines portes qui lui étaient uniquement réservées. Entièrement réalisé en images de synthèse, « Le palais pour le Fils du Ciel » permet de survoler toute l’architecture du palais impérial à l’époque des Qing vous êtes en immersion totale au cœur de la Cité Impériale de Pékin.

3 -LA CITE INTERDITE, « CITE-PALAIS »

La Salle du Trône : on y découvre un grand écran en bois de santal rouge au décor de neuf dragons peints en or et argent installé au Nord et qui protège l’empereur d’influences néfastes lorsqu’il est assis sur le trône. De chaque côté du trône, deux grands éléphants et deux instruments rituels qui scandent les cérémonies : le lithophone en jade et le carillon de cloches en bronze. Les deux instruments de musique sont la manifestation d’un pouvoir transcendant qui revient au seul souverain régulateur de l’harmonie universelle. D’autres salles permettent de rythmer la visite en nous permettant d’entrer dans l’intimité de ces personnages mythiques.

la Salle des empereurs et impératrices, une salle dédiée aux arts du pinceau et aux collections impériales, le Cabinet des Antiques  (vie privée de l’empereur)

 

 

L’empereur, chef militaire La galerie des batailles, La salle des Tributaires

4-LE JARDIN

Après avoir quitté les salles du Palais, nous nous rendons dans un jardin. Cette dernière section illustre l’admiration que les Qing vouaient à la nature. C’est le lieu de recueillement privé de l’empereur où l’on peut découvrir le magnifique paravent laqué seize panneaux sculptés en laque noir rehaussé d’applications de feuilles d’argent et de feuilles d’or mesure près de 10  mètres de long, mythique émanant du jardin privé de l’empereur Qianlong.

Au terme de cette rétrospective, il apparait que L’empereur devait être considéré comme un être parfait et qu’il devait s’y connaître dans tous ces arts. Mais, d’après les historiens le rôle de dépositaire de l’esprit artistique de son peuple n’avait pas besoin d’être contraint : les empereurs chinois étaient, dans leurs larges majorités, des personnes lettrées, amoureux des belles lettres et artistes-peintres à leurs heures.

La visite est terminée et nous pensons déjà au thème de l’exposition de l’an prochain qui promet sûrement un merveilleux voyage dans le temps.

PRO Paul Raydo Obadia 24 Août 2017

LE GRIMALDI FORUM – INFORMATIONS PRATIQUES

L’exposition « La Cité Interdite à Monaco : vie de cour des empereurs et impératrices de Chine» est produite par le Grimaldi Forum Monaco et bénéficie du soutien de la Compagnie Monégasque de Banque (CMB), de SOTHEBY’S, de GALAXY ENTERTAINMENT GROUP et de d’AMICO.

Commissariat : Jean‐Paul Desroches et Wang Yuegong Scénographie : Grimaldi Forum Monaco

Lieu : Espace Ravel du Grimaldi Forum Monaco 10, avenue Princesse Grace -­‐ 98000 Monaco Site Internet : www.grimaldiforum.com

Dates : du 14 juillet au 10 septembre 2017

Horaires : Ouvert tous les jours de 10h00 à 20h00 Nocturnes  les jeudis jusqu’à 22h

Prix d’entrée : Plein tarif = 10 € .Tarifs réduits : Groupes (+ 10 personnes) = 8 € – Etudiants (25 ans sur présentation de la carte) = 8 € – Seniors (+65 ans)= 8 € – GRATUIT pour les moins de 18 ans.

Billetterie Grimaldi Forum

Tél. +377 99 99 3000 -­‐ Fax +377 99 99 3001 – E‐mail : billetterie en ligne  ticket@grimaldiforum.mc et points de vente FNAC.