CANADA, GASTRONOMIE, Nice, RESTAURANT

BOOTGRILL un restaurant venu d’ailleurs

Nous avons rencontré le concepteur du restaurant BOOTGRILL, Thierry CORNUET. C’est un personnage qui demande à être connu à plus d’un titre.

Du cidre de glace au barbecue.

Thierry CORNUET est un Canadien, né à Hemmingford (45 minutes de Montréal en direction de la frontière avec les États Unis), qui a émigré en France pour présenter le cidre de glace et le sirop d’érable. En fait, nous le connaissions en tant qu’organisateur de la Foire de Nice, puisqu’à l’époque il était exposant. Les foires et salons étaient ses lieux de prédilection. Mais les attentats du 13 novembre 2015 à Paris en ont fait une victime collatérale du terrorisme d’un point de vue financier. De retour à NICE, il s’aventure dans une expérience qui a mal tourné. Un matin de juillet 2017, une odeur de barbecue lui rappelle ses origines amérindiennes. Il achète une tente à 39 €, un réfrigérateur, une machine à café, prend son « weber » (appareil de cuisson au barbecue) et s’installe sur la route de Grenoble. Les clients, par l’odeur alléchés, commencent à apprécier et le bouche-à-oreille fait le reste. Nous confirmons que c’est exceptionnel. Parmi les clients, Les Monégasques sont très nombreux à apprécier l’endroit.

Qualité, qualité, qualité.

Ici, c’est simple et bon.

Le décor est à l’image de Thierry, à l’extérieur à l’ombre des arbres et près de la cabane à barbecue, dans la salle extérieure où tous les produits et les souvenirs de Thierry sont exposés. Tout est servi de façon authentique sur des tables avec des sets de table façon papier journal, sur des planches en bois ou directement de la poêle.

Son passé de rugbyman et d’exposant dans les salons gastronomiques lui a permis de nouer des relations authentiques pour la recherche du bon produit. Ici, c’est la constance dans la qualité et c’est avec un soin tout particulier que Thierry CORNUET recherche ses fournisseurs parmi les meilleurs.

Le barbecue.

Le produit roi c’est la viande au barbecue, car au Canada, c’est le symbole de la fête et de la bonne ambiance. C’est tout un cérémonial qui commence trois jours avant avec les marinades, les macérations, les sauces, les boissons.

La carte.

Toutes les grillades sont au feu de bois et au charbon non traite.

Épaule de porcelet cuisson lente

Le coin du curieux.

Viande maturée : Comme le vin s’améliore en vieillissant, les fromages deviennent plus goûteux avec l’affinage, la viande se bonifie avec le temps. Cependant pour réussir, il faut respecter certaines règles. Il faut tout d’abord, une viande de race exceptionnelle, persillées et avec un bon grain, ensuite, seuls certains morceaux peuvent être maturés (entrecôte, faux- filet, filet, côtes de bœuf et une partie du rumsteak). Enfin, il faut une chambre froide pour conserver la viande de 15 à 100 jours). Le principe c’est le gras qui va souffrir pour protéger la viande. Le rôle du boucher est déterminant pour la réussite de la maturation.

Bootgrill est un hommage aux Bootleggers. Surnom donné aux trafiquants d’alcool d’Amérique du Nord durant la période 1917 à 1935. Dérivé de boot à cause de l’habitude des contrebandiers de cacher leur marchandise dans leurs bottes.

Mieux connaître Thierry Cornuet.

Ses origines : Il est amérindien de la tribu des Hurons et sa mère est française. La famille c’est sacré pour lui.
Son caractère : il a un tempérament d’entrepreneur, il est juste et droit. Une de ses phrases : « tu ne sais jamais ce que tu vaux tant que tu n’es pas à côté d’un précipice »
Ses projets : il en a plein la tête et ils sont nombreux, Aix, Beuil, un déménagement… Il souhaite augmenter les produits de la marque Bootgrill, qui sont déjà nombreux : vins, rhums, casquettes, tablier, chapeau, sauces, pickles, couteaux…
Sa fondation : Pour son fils Gaspard, il a créé une fondation afin d’aider ceux qui ont en besoin. Il reverse 3€ par produit dérivé vendu pour alimenter la fondation.
Ses plats préférés : Ribs de porc et les fraises à la crème de sa grand-mère qui était cordon bleu. À ce propos, demandez-lui la fable de sa grand-mère : le merle et le corbeau…

Une création Bootgrill

Ses Restaurants de prédilection

Bistrot d’Antoine Armand Crespo 27 Rue de la Préfecture, 06300 Nice sur le blog
Goupil : 21 Rue Barla, 06300 Nice
Franchin : 10 Rue Massenet, 06000 Nice
Les Plaisirs : 2 Calada Dau Gourguet, 06440 Peillon sur ce blog

Les infos pratiques

Boot Grill
328 bd du Mercantour
06200 Nice

(1.5 km après Nice-Matin)

Comme le restaurant Bootgrill est en retrait du 328 Bd du Mercantour (ex route de Grenoble) regardez bien le panneau publicitaire avec l’indication Parking avec un flèche

Bootgrill
+33(0)785 96 99 87
reservations@bootgrill.fr
www.bootgrill-restaurant-nice.com

Un grand merci à Gilbert MELKONIAN qui a permis ce grand moment de partage avec Thierry CORNUET

PRO Paul et Raydo Obadia août 2019
Photos PRO

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

Art, États Unis, BIO, BRETAGNE, CANADA, CANCER, COURS SALEYA, DECOUVERTE, GASTRONOMIE, HÔTEL, JAPON, MEDECINE, Nice, PORTUGAL, RESTAURANT, SANTE

acomme.blog fête ses 3 ans

Comme le temps passe, déjà trois ans que nous avons commencé à écrire notre premier article. En guise de gâteau d’anniversaire, nous avons pensé réaliser un « spécial trois ans » avec les articles qui sont toujours consultés. Notre plus grande surprise réside dans le fait que les lecteurs sont issus d’une centaine de pays. Pas un jour sans consultations. En tant que concepteur d’un site gratuit, c’est notre plus belle récompense. Merci beaucoup pour votre fidélité.

Pour vous donner un aperçu de nos articles, nous avons repris la classification en quatre secteurs et présenté les contenus pas ordre alphabétique, avec une image, un commentaire et un lien pour accéder au contenu, si le cœur vous en dit.

L’article le plus lu

Chaque semaine cet article est consulté :
Le CYCLOTRON : un appareil méconnu pour guérir le cancer de l’œil. Pour lire L’article, cliquez ICI.

Les voyages

Le Canada

À La découverte de la belle province : Montréal. Pour lire l’article, cliquez ICI.

De Québec à Tadoussac pour voir les baleines. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le Canada tel qu’on l’aime avec la capitale, Ottawa, la gigantesque Toronto et les chutes du Niagara. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Les États-Unis

Chicago, l’une des plus belles villes des États-Unis. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Washington, la capitale aux multiples facettes. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le Japon

Merveilleux voyage au Japon pour découvrir Tokyo et Kyoto. Pour commencer à lire l’article, cliquez ICI.

Toujours à Tokyo pour les temples en centre-ville
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Tokyo, telle qu’on l’aime avec une croisière dans la baie. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Destination Kyoto pour le Japon tel qu’on l’imagine.
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Direction Kamakura à Daibutsu, le grand Bouddha
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Retour à Tokyo, une dernière visite dans cette ville trépidante avant le départ. Pour lire l’article, cliquez ICI

Le Portugal

À la découverte de Lisbonne.
Pour commencer à lire l’article, cliquez ICI.

Vers l’ouest les circuits Adraga et Sintra
Pour lire l’article, cliquez ICI.

L’estuaire du Tage avec le Cristo Rei
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Les transports à Lisbonne
Pour lire l’article, Cliquez ICI.

Au sud du Portugal Faro et ses environs dans la région de L’Algarve et son immensité.
Pour Lire l’article, cliquez ICI.

La France

Région authentique, Brest et sa région
Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le domaine de Courchevel en raquettes. Pour lire l’article, cliquez ICI

De Provence à la Camargue, une région qui a de l’accent. Pour lire l’article, cliquez ICI

Les restaurants

ANTICA TRATTORIA GARIBALDI, une trattoria dans un décor de Federico Fellini à BORDIGHERA. Pour lire l’article, cliquez ICI.

CAFÉ PAULETTE à Nice, un restaurant pas comme les autres. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Chabrol Nice, à découvrir pour la « Pitance » d’un nouveau genre. Pour lire l’article, cliquez ICI.

DAME NATURE, le restaurant Bio-gourmand à Saint-Laurent-du-Var. Pour lire l’article, cliquez ICI.

L’ATELIER D’ÉMILE, sur le port de BEAULIEU SUR MER, une création de l’ « AFRICAN QUEEN ». Pour lire l’article, cliquez ICI.

LE LASCAR le bar à cocktails, bar à tapas avec cuisine bistronomique. Pour lire l’article, cliquez ICI.

LE PLONGEOIR, le restaurant à Nice, les pieds dans l’eau. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le Séjour Café Nice, quand la bonne cuisine, fait alliance avec une excellente cuisine. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Les Agitateurs Nice, quand 3 anciens de l’Institut Paul BOCUSE se rencontrent, l’innovation est au rendez-vous. Pour lire l’article, cliquez ICI.

La Belle Étoile dans les ruelles de Villefranche-sur-mer, de très bonnes compositions sans gluten. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Oh ce Cours, sur le cours Saleya à Nice, Marie-Thé, étale son savoir-faire de spécialités niçoises. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Ostéria Magiargé Vini e Cucina à Bordighera, c’est la vraie cuisine italienne dans un décor de cinéma. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Receta de Jou : Marco Seassau, un ancien cheminot au piano pour partager sa cuisine niçoise. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Les Portraits et les découvertes

Antoine Graff, un artiste spécialisé dans la mise en plis. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Bernard Flipo, médecin malgré lui. Un engagement quotidien. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Denis FERAULT, Proviseur à Paul Augier Nice, est différent, il est MOF. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Gilbert Melkonian, aux manettes de la salle Nikaïa. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Joël Robuchon a présidé le salon Agecotel aux côtés de Paul Obadia pendant 4 éditions. Un homme simple et brillant. Pour lire l’article, cliquez ICI.

La fin des pépins. Henri BESTAGNO, dit Gino, a consacré sa vie aux parapluies et ombrelles. Pour lire l’article, cliquez ICI.

L’empereur de la Socca, Roland DE ZORDO est un personnage incontournable à écouter. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le Ponant, merveilleux navire à taille humaine pour des croisières idéales. Pour lire l’article, cliquer ICI.

Le yoga des yeux. Conférence pendant le salon Bionazur. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Le nom des MALACARNE est indissociable de l’histoire du RUHL PLAGE, depuis sa création en 1920. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Pierre BORD, a dirigé de nombreux établissements prestigieux, le Négresco, l’Hôtel de Paris, le Richemond, le Royal Évian, Pour lire l’article, cliquez ICI.

Marc Bailliart, ancien directeur régional d’Air-France. Une vie en mouvement. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Découvertes

Mathieu Houlbert artisan créateur de vélo en bois sur mesure, pièce unique et numérotée. Pour lire l’article, cliquez ICI.

MANGEZ MIEUX : UN BIENFAIT POUR VOTRE CERVEAU. Pour lire l’article, cliquez ICI.

Paul Raymonde Obadia juillet 2019
Photos PRO et amis

PRO Paul et Raydo Obadia juin 2019
Photos PRO
Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

CANADA

Ottawa-Toronto-Niagara

1- la Capitale du Canada Ottawa

De Montréal, nous partons pour la capitale du Canada. En 1857, c’est Ottawa que la reine Victoria choisit parce que cette ville était située entre Montréal et Toronto et le long de la frontière entre l’Ontario et le Québec. La colline du Parlement est le lieu où est construit le Parlement du Canada d’inspiration néo-gothique avec des influences flamandes, françaises et anglaises. Nous avons pu pénétrer exceptionnellement dans le parlement pour assister aux débats de l’assemblée.

OTTAWA LE PARLEMENT.jpg

Dans l’environnement de la colline, nous avons découvert le canal Rideau qui date du début du XIXe siècle et qui s’étend sur 202 km, le long des rivières Rideau et Cataraqui.

OTTAWA VUE GENERALE

Puis nous sommes rendus au Marché  ByWard Market ou Marché By est un quartier d’Ottawa. Un lieu de convergence des communautés où l’on trouve toutes sortes de boutiques et de nombreux restaurants.

OTTAWA QUELQUES BOUTIQUES.jpg

MONTEBELLO

Pour passer la nuit nous avons pris la direction le château de Montebello (Hôtel Fairmont) Le Château Montebello, le plus grand chalet en bois rond du monde, situé au cœur d’un des plus charmants villages de la région de l’Outaouais. Un complexe fabuleux pour découvrir toues les activités incluent golf, ski de fond, raquettes, curling, tennis, squash, Expérience Land Rover, sports nautiques et bien d’autres.

2- le Parc Animalier Oméga

Pas très loin de Montebello, nous avons rejoint le parc animalier Oméga.

OMEGA-3

Nous avons pu admirer et approcher pour certains les animaux sauvages, mais originaux du Canada : wapitis, bisons, loups, ours… dans leur milieu naturel.

OMEGA-1.jpgLe parc est très vaste et tout en circulant en voiture nous avons découvert ces animaux en voiture en parcourant les 20 sites naturels. À l’entrée, nous achetons des carottes pour nourrir certaines bêtes, seule nourriture autorisée.

OMEGA-2.jpg

Deux animations nous ont permis d’approcher les grands oiseaux sauvages et les loups. Pour l’anecdote, Joe Dassin, a séjourné sans le parc pour écrire par la suite la chanson, l’Été indien.

OMEGA-4.jpg

3- En route pour Toronto et Niagara

Depuis Montréal, départ pour Toronto et Niagara. Cette fois, nous avons délaissé la voiture pour l’avion, car la distance entre les deux villes est de 541 km. Au bout de 50 minutes, arrivée à Toronto et location d’une voiture pour aller aux chutes du Niagara distantes de 128 km par la route qui longe le lac Ontario.

NIAGARA-1

De notre hôtel, nous apercevons les chutes et la vapeur d’eau qui se dégage. Les chutes sont uniques au monde, mais il existe mille façons d’en faire l’expérience. De jour ou de nuit, à pied ou en bateau, les chutes du Niagara nous émerveillent par leur immensité. Nous avons constaté une différence entre les chutes canadiennes et les chutes américaines. Les plus belles sont du côté canadien. Quelques chiffres étonnants : longueur du bord : 323,08 m ; hauteur : 53,6 m ; volume d’eau : 567 811 litres/sec.

VUE CHUTE NIAGARA

Chez Ruth’s Chris Steak House, nous avons testé un excellent restaurant .  Viandes exceptionnelles , très bons vins et un service parfait. Cependant l’addition est conforme à la qualité.

Ruths-Chris-Steak-House

4- Croisière sur chutes du Niagara

Impossible de visiter les chutes sans passer par la traditionnelle croisière pour approcher les pieds des chutes. Aventure impressionnante, par la force qui se dégage et surtout par les éclaboussures importantes. Heureusement que nous avions des protections, rouges pour le côté canadien, bleus, pour le côté américain.

croisière.jpg

5- Visite Niagara-on the-lake.

VUE GENERALEAprès cette expérience, direction Niagara on the lake. Nous sommes tombés sous le charme du village historique de cette bourgade d’inspiration anglaise, connu comme le plus joli village du Canada. Nous avons apprécié le cachet des boutiques et restaurants le tout, à proximité des vignes et des vignobles.

VIGNES.jpg

6- Toronto et retour à Montréal

Toronto est la plus grande ville du Canada et la capitale de la province de l’Ontario. Elle se situe dans le sud-est du Canada, sur la rive nord-ouest du lac Ontario. C’est une ville gigantesque où les tours sont imposantes. C’est un mélange de lieux historiques comme le fameux Distillery District qui est un quartier historique du centre-ville de Toronto et les gratte-ciel qui se côtoient.

la tour CN-1.jpgMais le plus, c’est la Tour CN. Du haut de ses 553,33 m, la Tour CN est le symbole le plus connu et célébré au Canada. Le panorama est époustouflant et pour les amateurs de sensations fortes, vous avez la possibilité de faire L’HAUT-DA CIEUX qui est la plus haute promenade mains libres au monde sur un rebord de 1,5 m. Nous ne l’avons pas fait. Mais en revanche, nous avons pris l’ascenseur avec une cage à paroi de verre, franchissant la distance de 346 m en 58 secondes, ce qui lui donne la réputation de premier ascenseur au monde.

la tour CN-2.jpg

Toronto est une ville gigantesque, très américanisée où nous avons testé quelques restaurants.

RESTAURANT AMSTERDAM

Quelques curiosités linguistiques pour terminer :

  • Le mot vidange est synonyme de déchets, d’ordures ou de poubelles et donc les éboueurs sont des vidangeurs.
  • Une chaudière est synonyme de seau, donc vous ne serez pas étonné si vous entendez « As-tu bien rangé la chaudière sous le lavabo ? »
  • Le service des immatriculations est dénommé : Service du suivi du privilège de circuler. 
  • Lorsqu’un bus scolaire s’arrête pour laisser monter ou descendre les enfants, la circulation s’arrête des deux côtés circuler.
  • Remplacez le terme ambigu de Chat par clavardage, formé à partir des mots CLAVier et bavARDAGE.
Corine et Philippe

Un grand MERCI à nos amis Corine et Philippe  pour ce voyage intense et réussi. Ils nous ont pilotés à merveille dans ce pays qui a su garder ses racines francophones.

PRO Paul et Raydo Obadia septembre 2018

Photos PRO et Philippe

CANADA, DECOUVERTE

Québec-Tadoussac (Baleines)-Scott

Québec-Tadoussac (Baleines)-Scott

1- Québec

Nos amis Corine et Philippe, des Français devenus canadiens, viennent nous chercher à l’hôtel pour nous accueillir chez eux, une très belle villa  dans la municipalité de  Carignan, distante de Montréal de 26 km.

Nous devons prendre la voiture en direction de la ville de Québec, distante de 280 km. La route, très rectiligne est une sorte d’autoroute gratuite, comme toutes les autres au Québec. Dans cette ville, le quartier à visiter est le vieux Québec où est situé notre hôtel, Le Champlain. QUEBEC LE CHATEAU FRONTENAC.jpg

Très pratique et très fonctionnel. On domine le Château Frontenac. En fait, c’est ’un hôtel qui a été mis en chantier en 1892 sur l’ancien château Haldimand. L’architecte est un américain qui a voulu donner naissance à cet hôtel aux allures d’un monument du 16e siècle. Le château Frontenac est un hôtel Fairmond qui compte 700 chambres et 20 suites décorées de meubles antiques des années 1920. Toute la décoration est d’inspiration historique et les Américains ne se sont pas insensibles à cette invitation à la vie de château et d’autres festivités comme le fameux rituel lié au traditionnel repas de Noël.

L’indispensable funiculaire permet de relier le Petit Champlain dans la Basse-Ville à la terrasse Dufferin en haut du Cap Diamant. Le petit Champlain au sud de la place Royale est composé de rues étroites bordées de boutiques de produits exclusifs et des bistros uniques. Nous en avons testé un, le Lapin sauté, très typique qui propose des plats d’inspiration québécoise.

PETIT CHAMPLAIN

2- Après la Citadelle de Québec, les chutes de Montmorency et direction Tadoussac.

Nous terminons notre visite de la ville par une visite de la Citadelle de Québec et les plaines d’Abraham. Nous découvrons ce lieu historique national, son architecture ainsi que la vue spectaculaire sur Québec et le fleuve Saint-Laurent.

QUEBEC LA CITADELLE ET EL SAINT LAURENT

Nous continuons sur les plaines d’Abraham qui sont un lieu d’affrontement des empires français et anglais en quête d’hégémonie. Aujourd’hui, c’est comme le Central Park de New York, un véritable poumon au cœur de la ville de cent trois hectares de plaines et de vallons fleuris.

3- Chutes de Montmorency.

Nous partons de Québec direction nord-est, vers la ville de Tadoussac à 215 km de Québec, mais sur la route nous faisons une halte au Parc des Chutes de Montmorency. Entre fleuve et falaises, c’est un des sites les plus spectaculaires de la province. Avec ses 83 mètres de hauteur, soit 30 mètres de plus que les chutes du Niagara, l’imposante chute Montmorency domine le paysage, un panorama à vous couper le souffle. si vous êtes beaucoup plus actifs que nous, vous pouvez faire un tour en tyrolienne qui domine les chutes sur une longueur de 300 mètres ou bien emprunter la via ferrata.

CHUTES DE MONTMORENCY QUEBEC.jpg

4-Tadoussac

LE TRAVERSIERNous longeons la rive sud du Saint Laurent pour arriver au merveilleux village de Tadoussac. Pour cela, nous utilisons le traversier (ferry) pour rejoindre la porte d’entrée de la région Côte-Nord. Surplombant la baie de Tadoussac qui est reconnue pour faire partie des plus belles baies et le fjord du Saguenay, ce bel hôtel de villégiature légendaire domine la colline surplombant la baie. Ce village est aussi le point de départ de croisières pour l’observation des baleines.

TADOUSSAC VUE.jpg

4- la rencontre avec les Baleines

Tadoussac a toujours été une destination privilégiée pour les baleines et les humains. La rencontre du Saint-Laurent et du fjord Saguenay crée un brassage des eaux propice à l’alimentation des mammifères marins. C’est l’un des meilleurs sites d’observation de baleines au monde.

L’estuaire du Saint-Laurent fait le lien entre les eaux douces du fleuve et les eaux salées du golfe. Il abrite une vallée sous-marine d’une profondeur de 200 mètres avec des zones de plus de 300 mètres. Nous nous sommes rapprochés du centre de découverte du milieu marin situé aux Escoumins pour notre croisière. Étant donné que l’eau est à 5 degrés, il est nécessaire de porter un équipement adapté et bien se couvrir; un bonnet et une paire de gants sont les bienvenues.preparation croisière.jpg

les excouminsNous avions bien choisi notre compagnie pour la croisière, car pour l’observation, un Zodiac est préférable à grand bateau. Pour le Zodiac, privilégiez celui où l’on peut se lever. Pour notre expérience nous avions un capitaine formidable, en la personne de Pierre Olsen. Pierr OlsenLe temps était beau, mais avec du brouillard. Quelques consignes et nous voilà partis. Assez rapidement, nous entendons le premier souffle d’une baleine que nous entre apercevons au loin. Après deux ou 3 observations, nous changeons de direction, et nous apercevons des bélugas (le béluga est la baleine résidente à l’année, à maturité, le béluga est totalement blanc, c’est une espèce très protégée). Nous arrivons enfin sur un nouveau lieu d’observation et cette fois-ci, notre capitaine exulte, à droite à gauche des baleines qui se nourrissent et qui passent assez proche de nous. Spectacle féérique et inoubliable. Notre capitaine nous dit que nous sommes chanceux.LES BALEINES

Nous quittons Les Escoumins pour rejoindre, par le traversier, la ville les trois pistoles qui se trouve sur la rive sud du Saint-Laurent à environ 250 kilomètres de Québec. Une halte à Scott où nous passons la nuit dans un chalet « la cache à Maxime », avant le retour à Montréal.

LA CACHE A MAXIME

Curiosités :
Pour le mot Impasse, utilisez l’expression Cul-de-sac
Utilisez magasiner, au lieu de « faire du shopping »
Si vous voyez un écriteau avec Vente de Garage, avec une date et une adresse, c’est tout simplement d’une vente d’objets hétéroclites d’un particulier devant son garage

À très vite pour la suite…

Les capitales Ottawa, Toronto et les chutes du Niagara. Cliquer ICI

PRO Paul et Raydo Obadia septembre 2018

Photos PRO et Philippe Javieze

CANADA

MONTRÉAL

Notre voyage au Canada.

Nous vous proposons de partager notre expérience en parcourant les trois étapes de notre périple.

Première étape Montréal.

1- Notre arrivée

Arrivée à 12 h 30, nos amis Corine et Philippe nous attendent et nous préviennent que  le programme préparé est très dense pour nous faire découvrir une très belle partie du Canada.

Nous faisons un détour au marché Atwater. Ce marché existe depuis 1933 et son architecture, de style Art déco, lui vaut d’être classé parmi les plus beaux édifices de la ville de Montréal. Ouvert toute l’année dès 7 heures du matin, nous découvrons un endroit fabuleux avec des produits frais, des boulangeries, fromageries, boucheries et toute sorte d’échoppes et une multitude de restaurants typiques pour satisfaire les plus exigeantes.

MARCHE ARWATER.jpg

Direction « L’Ambroisie », restaurant situé dans une ancienne usine reconditionnée dans un quartier au bord du canal ou de nombreux entrepôts ont été revisités pour accueillir des bureaux et autres métiers de services. 

AMBROISIEPour le début de notre séjour, nos amis nous avaient réservé l’ Hôtel « le Montville » inauguré en  juin 2018, situé en plein centre de Montréal, près du Vieux Montréal.

VUES DE L'HÔTEL

L’électronique règne en maître sur cet établissement. Le robot est omniprésent. Les commandes en service chambre sont directement livrées par le robot.

LE ROBOT

2— Montréal vue de haut.

Rappelons que Montréal est située  sur  une île très vaste  du fleuve Saint-Laurent. C’est la plus grande ville de la province de Québec. Elle doit son nom au Mont Royal où l’urbanisation laisse une grande part aux espaces verts. De nombreuses possibilités pour admirer Montréal d’en haut.

1- La tour de Montréal fait partie intégrante du stade olympique, c’est la plus haute tour inclinée au monde avec ses 195 mètres de haut et son inclinaison à 45°.

la tour inclinée

La vue sur 360 degrés du haut de l’observatoire peut s’étendre, par temps clair, sur 80 kilomètres. Le funiculaire de la tour de Montréal est le seul au monde à fonctionner sur une structure courbée. Un système hydraulique permet à la cabine de toujours demeurer horizontale. Il est possible d’observer le stade, l’ancien Vélodrome (aujourd’hui Biodôme), l’esplanade et d’admirer l’architecture des lieux. Pour ceux qui connaissent Marina Baie des anges, ils seront étonnés par la ressemblance avec la construction de l’ancien village olympique.

2- Le parc du Mont Royal, c’est un peu le Central Park de New York. Surnommé la « montagne » par les habitants. Le parc domine la ville. Le panorama depuis le belvédère du chalet est inouï.

VUE DU MONT ROYAL

3- « Les Enfants Terribles »,  restaurant qui se trouve au sommet Place Ville Marie au 44e étage. C’est Le plus haut Observatoire de Montréal ! La plus belle vue sur la métropole qui permet d’observer la ville à 185 mètres de haut.

4- la grande roue permet une vue panoramique à 60 mètres de hauteur, vue imprenable sur le fleuve, le Vieux-Montréal, le centre-ville et la montagne. (Ouvert toute l’année, avec chauffage et climatisation).

lA GRANDE ROUE

3 – L’incontournable Vieux-Montréal

Voici les activités les plus typiques de Montréal :

1— le Marché Bonsecours : en fait, ce n’est pas un marché, mais une galerie de boutiques pour trouver du made in Québec. Le Marché Bonsecours a été désigné immeuble d’importance historique nationale du Canada. Un détour par le pub BreWkey’s s’impose si l’on veut retrouver l’ambiance d’antan.

MARCHE BONSECOURS

2— la place Jacques Cartier est un endroit historique et très touristique. Son nom rappelle le navigateur français Jacques Cartier, le premier Européen à remonter le fleuve Saint-Laurent jusqu’à Montréal. On y rencontre des marchands de fleurs, des caricaturistes et autres amuseurs.PLACE JACQUES CARTIER

3— le tour en calèche.

IMG_3911La visite le Vieux-Montréal à l’ancienne ! C’est amusant et un brin romantique pour parcourir les rues pavées du quartier historique de Montréal et dont l’architecture est d’inspiration française et victorienne. Les plus grandes banques ont leur siège historique dans ce secteur. Si vous souhaitez utiliser ce moyen de transport ancestral, il faut vous dépêcher, car le 31 décembre 2019, ces calèches seront interdites, à moins que les chevaux et leurs cochers entament une action de protestation.

Quelques vues du tour du vieux Montréal en calèche, de belles boutiques et notamment, le fameux Hôtel de luxe SAINT JAMES qui accueille toutes les personnalités politiques et artistiques.

VISITE DU VIEUX MONTREAL

4— Le musée Pointe à Callière, lieu incontournable pour découvrir l’histoire de Montréal par le circuit du site. La visite se déroule dans une sorte de labyrinthe. Cela vous permet de plonger dans l’histoire par le biais d’un parcours souterrain inédit au cœur de vestiges archéologiques. De l’histoire de Montréal à l’impressionnant égout, tout est intéressant sans oublier la reconstitution de la vie des corsaires et des pirates. Très instructif.

4- Montréal, la visite continue au quatrième jour de notre séjour avec des amis français,  Aldo et Sylvia. Ils nous ont fait le plaisir de nous organiser un tour de Montréal en voiture. C’est ainsi que nous avons parcouru  quelques  quartiers cosmopolites. La station de métro Square Victoria qui est la réplique d’une station de métro parisienne,  Little Italie, le Marché Jean Talon, petit coin de paradis pour fruits, légumes, fleurs…

METRO

À treize heures une pause déjeune s’imposait  au restaurant Holder, ouvert en 2003, cette grande brasserie à l’Européenne est devenue une véritable institution montréalaise, on se croirait à Paris. La cuisine est très variée, d’inspiration française, elle est revisitée avec une pointe d’inspiration locale. Le déjeuner était parfait, une adresse à retenir : 407 Rue McGill #100a Montréal, (514)849-0333.

holder

Et pour terminer la visite, un petit tour par la Baie d’Hudson, chaîne de grands magasins pour les Canadiens.

Quelques Curiosités 

IMG_6932Attention à la poutine, rien à voir avec la poutine de notre région, au Québec c’est un plat très riche en calories et très varié. La base, des frites, du fromage cheddar frais et de la sauce poutine. C’est une sauce un peu brune avec un goût bien particulier, un peu épicée, salée et non sucrée. Après, vous rajoutez tout ce que vous voulez, aussi bien du steak haché que du homard !

ARRET.jpg

Vous savez comment les Québécois ont remplacé le panneau-STOP par un panneau francophone : ARRÊT.

N’employer pas le mot SPAM, mais POURRIEL POUbelle et couRRIEL

À très vite pour la deuxième  étape :

Québec, Tadoussac, Les Escoumins et les Baleines puis Scott. Cliquez ICI

PRO Paul et Raydo Obadia septembre 2018.

Photos PRO