DECOUVERTE, GASTRONOMIE, HÔTEL, ITALIE, RESTAURANT

Alba : terre de truffe de vin et d’accueil

D’octobre à la fin novembre est le moment idéal pour les amateurs de truffes blanches de se rendre à Alba (Italie), agglomération moyenne de 31 000 habitants située dans la province de Coni en plein Piémont. Comme cette ville organise la foire internationale de la truffe blanche, nous avions profité de cet objectif pour découvrir cette région avec des amis pendant 4 jours. Voici la carte de notre périple.

1- Direction Hôtel San Giovanni de Saluzzo

Saluzzo : une des villes qui a le mieux préservé l’atmosphère de la ville médiévale. La petite place et l’église de S. Giovanni, un  chef-d’œuvre authentique avec son traditionnel clocher roman-gothique, où nous retrouvons les peintures de Pietro da Saluzzo (moitié XVe siècle). L‘hôtel San Giovanni a été créé dans l’ancien couvent transformé tout en conservant l’infrastructure du XVe siècle, avec seulement 13 chambres, tout confort, à un prix très abordable. Cet hôtel de charme a conservé l’âme originelle. Le cloitre, le réfectoire, la fresque du XVe siècle de la salle de réunion, sont autant de vestiges du passé de ce lieu.

Restaurant « Al Convento di San Giovanni « 

C’est le restaurant de l’hôtel. On peut y accéder directement de l’étage supérieur des chambres, par la réception ou par l’extérieur par Rue Tapparelli D’Azeglio. Dès l’entrée, le décor est planté dans une ancienne dépendance du couvent, la salle voûtée rappelle en tous points, l’histoire de ce lieu.

Concernant le menu, nous nous sommes laissés faire pour découvrir la finesse des plats proposés à notre très grande satisfaction.

Hôtel San Giovanni Resort VIA SAN GIOVANNI, 9/A 12037 SALUZZO (CN) TEL +39 0175 45420 http://www.sangiovanni-relais.com/?lang=fr info@sangiovanniresort.it

2- Castagnito la Trattoria del Peso

Castagnito : est une commune rurale située à une dizaine de kilomètres d’Alba. Dans cette petite commune, il existe laTrattoria del Peso qui mérite le détour à plus d’un titre : qualité, quantité, prix. La cuisine est parfaite et le service d’une efficacité rarement égalée par ailleurs. Ici on travaille en famille sous l’autorité de la mama, le fils est le chef et la fille gère la salle avec maestria.

Ici, on ne choisit que le plat principal, tout le reste défile avec une satisfaction maximale. Voici les entrées, les plats, les fromages et desserts.

TRATTORIA DEL PESO Via Vezza, 3 TEL +39.0173.213148 ou +39 3337 490 666

3-CASTELLINADO : MONGALETTO Hôtel-Restaurant

Dans ce petit village de Castellinaldo qui se trouve à une dizaine de kilomètres d’Alba, nous avons séjourné dans l’agritourisme Mongalletto. Agrotourisme est une forme de tourisme dont l’objet est la découverte des savoir-faire agricole d’un territoire. En l’occurrence ici il s’agit de la passion du vin et de la truffe. Cet établissement est plus qu’une ferme auberge, mais se rapproche de l’hôtel traditionnel avec la découverte de son environnement, sans oublier son restaurant.
AGRITURISMO MONGALLETTO Via Priocca, 7 12050 Castellinaldo (CN), ITALIE info@mongalletto.it Tel : +39.0173.213251 https://www.mongalletto.it/

Dégustation de vins à la cantina MARSAGLIA

Durant le séjour, il faut organiser au moins une dégustation. Nous avons choisi sur les conseils d’un ami, La cantina Marsaglia qui présente un bel échantillon de ce qui se fait dans cette région. C’est donc à Castellinaldo, au cœur des collines du Roero, qu’Enrico et Monica nous ont reçus. Ils poursuivent avec la même passion et le même engagement qui a animé le grand-père, à produire des vins de haute qualité. Leur philosophie réside dans le fait que la qualité du vin est obtenue dans le vignoble. Le choix est parfois difficile.
Marsaglia Società Agricola Semplice Via Mussone, 2 – 12050 Castellinaldo d’Alba (Cn) – Italia el +39 0173.213048 cantina@cantinamarsaglia.it http://www.cantinamarsaglia.it

Puis, nous avons diné au restaurant de l’hôtel pour déguster vins et truffes.

89e Foire internationale de la truffe blanche d’Alba

La truffe blanche de la région d’Alba est mondialement connue. Cette année, la foire avait lieu du 5 octobre au 24 novembre au Palazzo Mostre e Congressi sur des week-ends consécutifs. C’est un événement important qui transforme la ville.

La truffe blanche d’Alba a une forme ronde, mais elle est également plate et irrégulière avec une couche extérieure jaune pâle voire même l’ocre. La recherche commence à la fin de l’été, pour se terminer en l’automne et parfois jusqu’au début de l’hiver. C’est un champignon spontané: il n’existe actuellement aucune technique de culture. Son prix est très variable en fonction de la taille et la qualité. Nous avons constaté un prix moyen de 300€ l’hecto.

Autres spécialités régionales telles que des vins, fromages, pâtes et pâtisseries sont également offerts à cette foire spéciale, qui constitue une destination incontournable et un point culminant de l’année pour les gourmets du monde entier. Des show-cooking et ateliers de cuisine sont prévus sur inscription.

5-OSTERIA IL BARRIQUE

Pendant la foire il devient difficile de déjeuner dans les restaurants, car tout est complet très longtemps à l’avance. Nous sommes sortis d’Alba en direction de Bra et sur le chemin nous avons déniché à Pocapaglia, une osteria qui a accepté de nous recevoir à 8, malgré l’heure tardive et qui nous a agréablement surpris par un très beau cadre, qui a proposé des plats de qualité à un prix plus que raisonnable : Vitello tonnato, caponata, anguille, tartare, raviolis, risotto aux cèpes, truffe… et vins de pays.
Osteria il Barrique Borgata San Martino, 4, 12060 Pocapaglia CN, Italie
Tél. : +39 0172 055161

6- Neive : une des plus belles cités médiévales d’ Italie

Neive est une petite commune de 3000 habitants qui possède la particularité d’être inscrite sur la liste des plus belles cités médiévales en Italie. C’est une perle au cœur des célèbres vignobles des Langhe. C’est un enchantement de se promener dans le centre de ce village qui a conservé un caractère moyenâgeux. Autour de la ville, des vignes s’étendent à perte de vue. La région regorge de vignobles, dont beaucoup sont ouverts à la visite.

Depuis certains points de la ville, on peut même voir les vignes à perte de vue et notamment la très célèbre ville du vin Barbaresco.

7- BARBARESCO

Barbaresco est renommé à plus d’un titre. Tout d’abord, c’est l’appellation la plus connue du Piémont, au même titre que le Barolo. Sa tour d’une hauteur de 36 mètres permet d’avoir une vue à 360° sur la région des Langhe Roero. Son château et enfin son œnothèque régionale qui est abritée dans une ancienne église adaptée pour la cause. Tout est axé sur la dégustation.

Les appellations et les vins sont fort nombreux. Afin de s’y retrouver, voici les principales dénominations et appellations.

Barbaresco Barolo Roero Dolcetto di Diano d’Alba Barbera d’Alba Dolcetto d’Alba Nebbiolo d’Alba

DOCG Denominazione di Origine Controllata e Garantita Dénomination d’origine contrôlée et garantie
DOP Denominazione di Origine Protetta. C’est l’équivalent italien de notre label AOP, « Appellation d’origine protégée ». Comme son nom le suggère, cette certification garantit que les produits sont cultivés et emballés localement.
DOC Denominazione di Origine Controllata se veut être un équivalent approximatif du principe d’AOC français, désignant les vins de qualité selon la législation vinicole européenne. Pour être certain d’acheter un bon produit, choisissez l’appellation DOP.

Fin de séjour à Alba Hôtel Calissano

Après l’hôtel de charme, celui d’agritourisme, voici un très bel hôtel classique 4 étoiles situé à proximité (9 minutes à pieds) de la foire d’Alba et qui offre toutes les qualités pour un confort maximum à un prix très abordable. À remarquer un très grand parking couvert relié directement à l’hôtel.

Le restaurant est très satisfaisant et le petit déjeuner très copieux. Pour ceux qui souhaitent passer un séjour à Alba, dans un hôtel pratique et confortable c’est le lieu idéal.

Hotel Calissano Via Pola, 8 – I 12051 Alba (Cn) – ITALY Tel. +39 0173 364855 info@hotelcalissano.it https://www.hotelcalissano.com/contatti-hotel-alba/

En conclusion, une belle escapade en terre italienne pour découvrir une partie des richesses du Piémont. Merci à nos amis Bernadette et Alain, Christine et Charley, Patricia et Bertrand.

PRO Paul et Raydo Obadia novembre 2019
Photos PRO, Charles Michaelis et facebook

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

Art, DECOUVERTE, GASTRONOMIE, HÔTEL, ITALIE, Non classé, RESTAURANT

ESCAPADE À ROME

De Nice à Rome

Au départ de Nice, Rome se trouve à 55 minutes par avion et nous voici arrivés dans la ville éternelle. Depuis l’aéroport, nous avions réservé une voiture avec chauffeur. Le coût n’est que de 3€ de plus qu’un taxi officiel à savoir 52€, mais la prestation est à recommander. https://welink.fr/transfert-rome-depuis-aeroport.
Direction Singer Palace Hôtel, très agréable dans un quartier central et à proximité de tous les monuments importants, Piazza Venezzia, la Fontaine de Trévi, Panthéon, le Colisée. Nous avons apprécié tout particulièrement le petit déjeuner de qualité et très copieux sur la terrasse de l’hôtel avec vue panoramique.

La Fontaine de Trévi

Elle fait partie des lieux incontournables de Rome. Rendue célèbre par le cinéma et notamment La Dolce Vita. Largeur 50 mètres, hauteur de 26 mètres. La plus imposante des fontaines de Rome séduit autant les Romains que les touristes depuis son achèvement en 1762.
Le personnage central est Neptune, le dieu des mers. Il trône sur un char en forme de coquillage, entouré par des créatures marines telles que des hippocampes, des tritons et autres animaux mythologiques.

La Piazza Venezia

C’est une des plus grandes places de Rome dominée par l’imposante masse blanche du Vittoriano, le Monument à Victor Emmanuel II, premier roi d’Italie après la réunification de l’Italie au 19e siècle. Sur sa gauche du monument, le forum de Trajan, dont la construction date de 106 à 113 après Jésus-Christ.

Le forum de Trajan

Le Capitole

C’est l’une des sept collines de Rome. Du haut des 125 marches, nous avons une belle vue sur Rome. Au sommet, la belle Basilique Sainte-Marie D’Aracœli

La Piazza Navona

Située en plein cœur historique de la ville, la place Navone est l’une des plus belles places et les plus connues de Rome. La fontaine des Quatre Fleuves et l’église Sainte-Agnès-en-Agone sont les deux joyaux de cet endroit.

Sapore di Mare

Voici un restaurant qui est situé à deux pas de la place Navona. C’est un restaurant très prisé par les Italiens. Sa réputation n’est pas surfaite. L’entrée est très discrète, avec côté cuisine un étal digne d’une poissonnerie. Le décor est sobre, mais raffiné. Le chef, Gino Tarquinio, privilégie la qualité, sélectionne ses produits et, à partir d’eux, réalise le menu. La philosophie du restaurant s’articule autour de l’alchimie harmonieuse de deux facteurs: la sélection rigoureuse des matières premières et le choix de tout préparer au dernier moment.

Le Colisée

Un endroit incontournable et impressionnant : le Colisée. Il attire les visiteurs du monde entier. (Cinq millions). Il est conseillé de bien préparer sa visite pour ne pas perdre de temps dans les longues files d’attente.
Préparez votre visite, achetez vos billets par internet sur https://www.coopculture.it/colosseo-e-shop.cfm à 14 €. Si tout est complet,payez plus cher (25€) sur le site https://rommalanders.rgi.ticketbar.eu/fr/ticketbar-rome/colisee-evitez-lattente–/

Il faut apprécier le monument depuis l’extérieur et ses faramineuses dimensions  Longueur : 187,75 m Largeur : 155,60 m Hauteur : 50,75 m.  Sa construction ordonnée par l’empereur Vespasien date de 70 à 80 après J.-C. permettait sur quatre niveaux d’accueillir 50 000 spectateurs.

La visite commence au deuxième étage d’où l’on peut admirer la construction et les vestiges de l’arène. On est surpris par ce que l’on peut voir aujourd’hui: l’Hypogée. Il s’agit du système de tunnels où se trouvaient jadis les salles d’entraînement, les cages des animaux sauvages et les prisons des condamnés à mort. Avec un peu d’imagination on peut se faire une idée de cette Hypogée, recouverte d’un sol en bois, lui-même couvert de sable. Et c’est sur ce sol, disparu aujourd’hui, qu’avaient lieu les combats de gladiateurs.

La voie sacrée

La Voie Sacrée (en latin : Sacra Via, plus rarement Via Sacra) est la plus ancienne et la plus célèbre des rues de la Rome antique pour aboutir à  l’Arc de Constantin qui est le plus moderne des arcs de triomphe.

La Pace del Palato

Voici un très restaurant qui existe depuis 2003. C’est un établissement familial qui conjugue pour le plaisir du palais, tradition est innovation. Renato le père, et son fils Francesco le chef, ont réussi une cuisine directe et immédiate tout en étant extrêmement raffinée tant en composition qu’en présentation et en design. Pour le service, Fabiana et Emmanuele sont parfaites, accueillantes et conviviales. Renato est omniprésent et passe de table en table. Une adresse parfaite à retenir et à tester absolument. Nous avons apprécié les Antipasti de la casa et les pâtes maisons aux truffes. La Pace del Palato : Via del Teatro Pace, 42 Rome Tel : +39 06 6813 5463 lapacedelpalato@hotmail.it http://www.lapacedelpalato.com

Le Musée du Vatican

Il faut savoir que c’est l’un des musées les plus visités au monde et la fréquentation est trop importante pour apprécier les différentes parties (sept millions de visiteurs par an !). En fait, il existe des musées dans le musée, des chapelles, des galeries, une pinacothèque, un jardin avec vue sur la Basilique Saint Pierre.

Cet ensemble est fabuleux, car les sollicitations sont exceptionnelles et fort nombreuses, citons musée Pio-Clementino, les musées grégoriens égyptiens, Étrusques et profanes, la chapelle Sixtine, les chambres de Raphaël. Parmi les galeries. La galerie des cartes de 120 mètres de long avec des fresques énormes et des cartes.

La première des choses à faire et de réserver votre billet coupe-file en ligne Ici, cela évitera de faire une queue qui peut parfois durer jusqu’à 3 heures ! Si nous devions refaire l’expérience, nous choisirions l’option de visite à 7h30, car il est impossible d’apprécier les œuvres avec autant de monde. L’escalier de Bramante, dans les musées du Vatican, est célèbre pour sa double hélice. Une verrière située au-dessus apporte la lumière nécessaire pour l’éclairer. Il permet la sortie des visiteurs du musée

Sortie du Musée pour aller vers la Place Saint-Pierre

Osteria de Memmo I Santori

Voici un restaurant tel qu’on l’imagine dans l’imagerie des restaurants italien. Le patron, torchon sur l’épaule est un peu bourru, mais ce n’est qu’une apparence. Depuis plus de 40 ans, le restaurateur Memmo, a mis en exergue ses points forts : fraîcheur, qualité des produits, convivialité. Le respect des produits de saison et le soin des plats typiques sont une des caractéristiques de la cuisine. Nous avons pris les antipasti de la maison et Taglioni cacio et pepe (une spécialité romaine). Osteria de Memmo I Santori – Via dei Soldati 22-23 tel : 06.68135277 http://www.osteriadememmo.it info@osteriadememmo.it  

Château Saint Ange-Castel Sant Angelo

Situé sur la rive droite du Tibre et à proximité du Vatican, le château Saint Ange doit son nom à l’archange Saint Michel qui serait apparu au Pape Grégoire Ier durant une procession. L’archange aurait rengainé son épée, signifiant ainsi la fin de la peste sévissant alors dans la ville. Depuis, la statue située à son sommet commémore l’événement.

Janicule ( Gianicolo )

Considérée comme étant la huitième colline de Rome, le Janicule est un lieu paisible, où il fait frais et il est agréable de s’y promener pour profiter de vues imprenables sur Rome. Elle a été le champ de bataille où Garibaldi a résisté aux attaques des troupes françaises. Son sommet présente de nombreuses sculptures du général pour lui rendre hommage.

Termes di Caracalla

C’est l’un des plus grands et spectaculaires complexes thermaux de l’antiquité construits entre les années 212 et 216 après. J.-C. sous le règne de Marc Aurèle, plus connu sous le nom de l’empereur Caracalla,

Fontaine Bernini

La fontaine de Triton a été construite à Rome, près de la Fontaine de Trevi et a été réalisée par le grand maître de ce qui est baroque italien, Gianlorenzo Bernini. Elle est située dans le centre de la Piazza Barberini

Sainte-Marie-des-Anges (Santa Maria degli Angeli e dei Martiri)

C’est le Pontife Pie IV qui, en en 1560, a chargé Michel-Ange de transformer une partie des thermes en une église C’est la seule église de la Renaissance à Rome. La façade de cet établissement n’a rien à voir avec la beauté intérieure de ce lieu. Nous sommes en présence d’ une riche décoration composée de grandes fresques sur les murs et d’énormes colonnes de marbre de différentes couleurs. Une beauté à vous couper le souffler.

Hostaria Constanza

Voici un restaurant historique pour déguster les saveurs des spécialités authentiques de la cuisine romaine. Ce restaurant qui annonce plus d’un demi-siècle d’histoire est l’un des plus connus du centre-ville de Rome pour son service traditionnel et la qualité de ses produits. Situé à quelques pas de la Piazza Campo de Fiori, dans un lieu pittoresque riche en histoire. Hostaria Costanza propose un menu complet de plats de la tradition culinaire locale revisitée par le chef. Piazza Paradiso, 65 00186 Roma +39 06 68801002 +39 06 6861717 hostaria.costanza@gmail.com https://www.hostariacostanza.it

La basilique Sainte-Marie-Majeure

Sainte Marie Majeure, est l’une des 4 basiliques majeures de Rome, faisant partie des 7 églises de pèlerinage. Elle fut commandée au XIIIème siècle par le pape Nicolas IV. Pour ceux qui croient aux légendes, le pape Saint Ibère aurait vu apparaître la Sainte Vierge dans la nuit du 4 au 5 août 358. Elle lui demanda l’édification d’une église, en lui indiquant un endroit précis : la colline Esquilin, l’une des sept collines de Rome. Le lendemain, il aurait neigé à ce lieu même, alors que l’on était en plein mois d’août ! C’est un très bel édifice.

Pour terminer deux adresses gourmandes

Les glaces de Giolitti, le meilleur glacier de Rome depuis 1890 .
Via degli Uffici del Vicario, 40, 00186 Roma 

Le meilleur café de Rome San’Eustachio depuis plus de 70 ans C’est le temple de espresso et de la granita de café. Piazza di S. Eustachio, 82, 00186 Roma RM, Italie

Remerciements

Merci pour leurs judicieux conseils, et bonnes adresse à Nicole Rubi, Gérard et Isabelle Perez, Christiane Petrilli, le personnel de l’hôtel Palace Singer et notre chauffeur Marco.

PRO Paul et Raydo Obadia octobre 2019
Photos PRO et Instagram

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

GASTRONOMIE, ITALIE, RESTAURANT

ANTICA TRATTORIA GARIBALDI

VIA DELLA LOGGIA

Nous sommes retournés à BORDIGHERA en cette saison hivernale pour tester un autre restaurant typique : ANTICA TRATTORIA GARIBALDI. Après avoir pénétré dans la vieille ville, il faut rejoindre, sur la droite une ruelle étroite, la Via Della Loggia, pour dénicher cette trattoria, un restaurant italien simple, familial et bon. Nous sommes transportés dans un film italien des années 50.

LA MAMMA


L’histoire de ce restaurant ne date pas d’aujourd’hui, puisque la famille Muzzana dirige le restaurant depuis plus de 41 ans. Le patron, PIERO, un passionné de la restauration, a donné la responsabilité des fourneaux à sa femme ELVIRA, la cheffe, que l’on nomme la mamma. En salle, les enfants accueillent et servent avec passion la cuisine de la mamma. l’authenticité est toujours la source de l’ inspiration culinaire et les matières premières sont sélectionnées avec soin pour préparer une bonne cuisine sans artifice.


l ‘établissement a conservé certains détails de son ancienneté, le plafond, les arches, le sol en terre cuite, la fresque gigantesque, tout cela vous plonge dans un réalisme italien saisissant.

UNE DES SALLES

Devant la trattoria, nous découvrons une grande ardoise avec les propositions écrites à la craie avec application. À l’intérieur, les tables sont recouvertes de nappes de couleur jaune orangé, et les chaises bistrots complètent le décor.
Pour conserver cette véracité, vous pourrez découvrir la liste des propositions telles qu’elles figurent sur l’ardoise ainsi que nos choix en image.

ANTIPASTI

ANITPASTO MIX MARE (Calamars farcis, brandade, seiches)
ACCIUGHE NOSTRANE (Anchois marinés)

PRIMI PIATTI

SPAGHETTI COZZE E VONGOLE ( Spaghetti aux moules et palourdes)

SECONDI PIATTI

FRITTO MISTO DEL GOLFO (Friture du golfe)

DESSERTS

MERINGUE PANNA COTTA STRUDEL

Nous avions choisi comme vin le Dolcetto d’Alba (La fusina) que nous recommandons tout particulièrement.

En conclusion, une belle escapade, pas très loin de la frontière, un dépaysement garanti et surtout un rapport qualité prix exceptionnel. Cet établissement mérite un détour.

Pour tout savoir :

Antica Trattoria Garibaldi, Via della Loggia, 5, 18012 Bordighera IM, Italie
Tél : +39 0184 262415
http://www.anticatrattoriagaribaldi.it
Mail :postmaster@anticatrattoriagaribaldi.it

PRO Paul et Raydo Obadia mars 2019
Photos PRO

GASTRONOMIE, ITALIE, RESTAURANT

Ostéria Magiargé Vini e Cucina à Bordighera

Ostéria Magiargé Vini e Cucina

Dépaysement garanti à Bordighera

À 40 minutes de Nice, la toute première ville après Vintimille, c’est Bordighera. La sortie de l’autoroute se trouve en hauteur (203 mètres), tournez tout de suite à droite et roulez en direction du restaurant typique « Magiargé » qui se trouve dans le Bordighera historique.

sortie autoroute

Après avoir garé votre voiture sur le parking Piazza Edmondo de Amicis,  rejoignez la place Giacomo Viale, 200 mètres plus haut, pour découvrir Ostéria Magiargé (vini e cucina).

ENSEIGNE

 

On se croirait dans un décor de cinéma d’une place italienne Belle Époque. Sous l’œil bienveillant du Padre Giacomo Viale, sous le clocher de l’église de la Maddalena et à proximité du bureau de poste, sans oublier l’ancienne fontaine, nous découvrons ce restaurant aux tables espacées.la place son environnement

 

En fait, le restaurant est divisé en 2 salles intérieures (40 places) et une troisième pour les dîners privés ou les petites fêtes. En été, c’est sur la place que ça se passe, dans la tranquillité, que seul, un vieux village, peut offrir.

Place vue générale

Au menu, nous découvrons une offre très variée cuisine locale, selon les saisons, avec des plats typiques de la « cuisine ligure ». Plats aux noms curieux tels que Brandacujon, Buridda, risotto au moscardini, Cappon Magro, Ravioli Pesigu. Recettes traditionnelles simples et savoureuses à des prix plus que raisonnables.Menu

Prenez votre temps pour lire la carte des vins, qui ne compte pas moins de 34 pages ! À faire pâlir pas mal de restaurateurs. Toutes les régions des vins italiens et français sont proposées, y compris les meilleurs champagnes.

plat entrée

BRANDADE CALAMARSRISOTTO ET SEICHE

Nous avons passé une excellente soirée estivale. Nous y retournerons sûrement en hiver.
Ostéria Magiargé Vini et Cusina
Piazza Viale, 1, 18012 Bordighera IM, Italie
magiarge.it
+39 0184 262946

PRO Paul et Raydo Obadia Août 2018

Photos PRO