BAR, BRETAGNE, GASTRONOMIE, NICE, RESTAURANT, RESTAURANT06

Les bistrots bretons à Nice

Nous avions écrit un article sur MON PETIT CAFÉ, mais la crise sanitaire de la covid a été une source de réflexion pour la famille GEILLE. Il en est résulté un changement et une création. Nous avons donc mis notre blog à jour avec ces informations. MON PETIT CAFÉ est devenu LE BISTROT MARIN, le BAR MARIN a ouvert ses portes. C’est ainsi que la rue Grimaldi à Nice est le repaire des bistrots bretons. En effet, nous devons y associer l’incontournable SÉJOUR CAFÉ que nous avions relaté sur notre blog (pour relire, cliquez ICI).

Le Bar Marin

BAR MARIN La façade rue grimadi Nice

Depuis le 16 décembre 2021, le bar marin est l’un des trois bistrots bretons et propose une splendide carte de coquillages à base de crustacés et poissons. Une belle adresse pour déguster d’octobre à mai, des coquillages en direct de Bretagne et notamment L’Ostra Regal, une huître super spéciale avec un taux de chair remarquable pouvant atteindre 18 % du coquillage.

Mais le plus est constitué par l’installation de viviers pour les approvisionnements en homards bretons et en langoustes. Ainsi le Bistrot Marin, comme le Séjour Café traversent la rue pour « pêcher » au Bar Marin.

Bistrot Marin

BISTROT MARIN La façade rue grimadi Nice

Ce n’est donc pas une création, mais une transformation, au début janvier 2022, de Mon Petit Café. Toutefois, les valeurs fondamentales demeurent. Un décor comme à la maison, le sens de l’hospitalité, le culte de la gastronomie, les beaux et bons produits de terroir, l’accueil, la famille et les amis.

Côté cuisine, une formule qui varie au gré du marché.

En plus d’une carte courte, mais riche en saveurs, la formule change en fonction des produits du marché. Le choix entre 6 entrées 6 plats et 8 desserts est complété par l’ardoise :

BISTROT MARIN La formule rue grimadi Nice
Gary Mesguich chef bistrot marin


Mais pour les amateurs des produits de la terre, ils seront comblés, car le chef Gary Mesguich a pensé à eux. Son parcours, il l’a façonné dans des établissements célèbres comme Les Dents de la Mer ou La petite Maison lui confère une solide expérience.

Actuellement indisponible, c’est la cheffe Soukaina qui est aux fourneaux avec brio.

Le plat signature de cet établissement : les linguine au homard breton, un régal.

BISTROT MARIN les linguine au homard breton

C’est donc toute une famille qui régit ces trois établissements

Cette famille possède de nombreux points communs :
• Ils ont tous commencé une carrière avant de devenir restaurateurs.
• la première lettre de leurs prénoms (un M pour la branche féminine et un R pour la masculine).

L’ADN DE LA MER

Dans la famille Geille, demandez le grand-père, la grand-mère, le père, la mère, le fils, la fille.

Comme à notre habitude, nous allons vous raconter une histoire. Cette fois-ci, il s’agit de celle de la famille Geille
Le fils, Robin a accompli toute sa scolarité à Nice et a poursuivi ses études à ESRA (École axée sur l’audiovisuel). Son cursus achevé, il part au Luxembourg dans le secteur de l’animation 3D. Une occasion le rappelle à Nice, voici six ans, pour créer un restaurant : Mon Petit Café rue Grimaldi, puis maintenant Le Bistrot Marin. Il est vrai que toute sa jeunesse, il a baigné dans les établissements de ses parents.Tous les midis, je déjeunais au restaurant, je me suis même initié à la cuisine et la plonge.

La fille, Marina, nous avons déjà évoqué son parcours dans notre article sur le Séjour Café, elle est diplômée en communication et commence une carrière à Paris. Mais l’appel de Nice et de la restauration est plus fort que tout et c’est sans hésiter qu’elle répond positivement au projet de création d’un restaurant à Nice avec ses parents.

famille geille

La mère, Marilène, d’origine vénitienne, réussit très bien une carrière de responsable des relations publiques dans une célèbre marque de champagne, pour ensuite développer avec son mari toute une activité dans la restauration. Elle adore ses clients et le contact passe très facilement.

Le père, Renaud, ses racines bretonnes sont toujours en lui. Nous comprenons mieux, pourquoi après avoir parcouru l’Afrique en tant que directeur chez Unilever et consultant pour PME, il revient à ses premières amours et honore la mer en ouvrant des restaurants. Tout d’abord dans sa région natale, le Bistrot du Port à Quiberon, puis à Menton et à Nice pour créer :  les Viviers. En 2006, il met un terme à sa carrière, mais il n’est jamais loin des trois bistrots.

La mer est le lien qui unit cette famille et le grand-père paternel breton n’y échappe pas. Très bon pêcheur de bar, Marina et Robin se souviennent de sa grand-mère qui disait :  « Mais Norbert, des bars de 6kgs j’en ai déjà plein le congélateur ». Et pour varier les menus, les petits enfants allaient pêcher les crevettes pour les déguster avec les légumes du jardin de la mamie.

Du côté de la branche maternelle, c’est l’Italie et plus particulièrement Venise avec Maria, la Mamma qui a bercé l’enfance de sa fille et de ses petits-enfants. Elle a inculqué le sens de la famille joyeuse et la transmission du bon goût des risottos, des ragoûts et autres spécialités. Le plaisir de l’accueil restera une valeur fondamentale.

Les affiliations et distinctions

les distinctions

Maîtres Restaurateurs qui sont une reconnaissance de la qualité et du respect de certaines règles de base pour la satisfaction du consommateur
Une assiette au guide Michelin
Collège Culinaire de France qui est une reconnaissance des pairs fondateurs de cette association qui a pour but de fédérer tous celles et ceux qui partagent les mêmes valeurs et les mêmes pratiques du métier d’artisan restaurateur.
Tables auberges de France : une communauté de professionnels, partageant le même Métier-Passion et la même culture de l’indépendance !

En conclusion :

Des bistrots à taille humaine, chaleureux, accueillants, avec une excellente cuisine du marché et des produits frais, fréquentés par une clientèle locale et par des touristes qui viennent et reviennent.

Pour presque tout savoir

Les Bistrots BretonsLe Séjour CaféLe Bistrot MarinLe Bar Marin
Adresse à Nice11 rue Grimaldi11 bis rue Grimaldi, 10 bis rue Grimaldi,
Mailcliquezcliquezcliquez
Téléphone+33 497 20 55 35+33 497 20 55 36+33 497 20 55 37
Site Web
Facebook
Intagram
OuverturesLe Séjour CaféLe Bistrot MarinLe Bar Marin
d’octobre à mai
DimancheFermé la journéeOuvertOuvert
LundiFermé le midiOuvertOuvert
MardiOuvertFermé la journéeFermé la journée
MercrediOuvertFermé le midiFermé le midi
JeudiOuvertOuvertOuvert
VendrediOuvertOuvertOuvert
SamediOuvertOuvertOuvert
PRO PAUL ET RAYDO OBADIA

PRO Paul et Raydo Obadia août 2022
Pensez à mentionner le blog de Paul et Raydo lors de votre prochaine visite.
Photos PRO et Instagram

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

2 réflexions au sujet de “Les bistrots bretons à Nice”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s