GASTRONOMIE, Nice, RESTAURANT

Le Goupil Nice

La rencontre

Ce nouveau restaurant est le résultat d’une rencontre entre un Chef Cuisinier et un Chef Pâtissier.

Le Cuisinier : Alexandre BUCHET, il aurait pu être rugbyman comme de nombreux membres de sa famille, mais le destin en a décidé autrement, il se tourne vers les fourneaux et effectue son apprentissage au Lycée Paul AUGIER de Nice. Il commence sa carrière au Bistrot d’Antoine, puis fait ses armes au Métropole à Monaco pendant sept ans aux côtés de Christophe CUSSAC .

Le Pâtissier : François-Xavier LEMOINE, après le Lycée professionnel Paul VALERY à Menton, un CAP dans une école à Bordeaux, il entame sa carrière en boutique puis au Métropole avec le chef pâtissier Patrick MESIANO. Après un séjour aux États unis, il est chef pâtissier au Château Éza et au Royal Riviera, il revient au Métropole comme chef pâtissier adjoint pendant 2 ans. Bien que diplômé de cuisine, il préfère faire les gâteaux à la cuisine.

Le DÉCLIC : En mars-avril 2018, les deux compères émettent l’idée de s’associer pour créer un restaurant. Ils définissent leur objectif : un établissement de charme avec peu de couverts, dans le quartier du port. Le 15 octobre 2018, le rêve devient réalité rue Barla à Nice.

François-Xavier Lemoine et Alexandre Buchet.

Le Goupil, tel est son nom.

Alexandre souhaitait un logo avec un renard, François-Xavier proposa le mot désignant cet animal au Moyen âge : « le GOUPIl » était né. D’ailleurs, un vrai renard de Saint-Martin-Vésubie trône en bonne place dans la salle. Le nom n’est pas le symbole d’une quelconque allusion au trait caractéristique du renard, bien qu’Alexandre se plaît à dire qu’il emploie la ruse pour trouver des matières premières que les autres n’ont pas et qualifie volontiers le restaurant de « Bistrot rusé« .

Esprit es-tu là?

Deux portraits de Joël Robuchon sont dans la salle pour témoigner du respect et de la reconnaissance de nos deux patrons à leur Maître.
Alexandre Buchet nous avoue que « Monsieur Joël Robuchon était un père pour nous, bienveillant toujours à l’écoute, de par sa présence il nous reboostait et nous rappelait sans cesse : le plus dur c’est de faire simple. Nous faisions de nombreux sacrifices, mais travailler pour le chef le plus étoilé au monde valorisait notre action. Nous sommes obligés de rester dans le même esprit, car nous sommes marqués au fer rouge. »
Il est vrai que nous retrouvons dans la cuisine du GOUPIL, ce désir de faire simple et bon. La purée qui accompagne les plats c’est une authentique, conforme à la recette originale.

Une devise : Only classic-No shit!

Avec cette devise, les deux créateurs ont voulu faire un pied de nez à la malbouffe. Si l’on traduit littéralement cela donne « que des classiques par de la merde« . Ce slogan intrigue de nombreux clients étrangers qui apprécient avec un petit sourire cette promesse.

L’ardoise change tous les 15 jours.

L’ardoise comporte 5 entrées de 9 à 17 €

L’ardoise comporte 5 plats de 22 à 31 €

Pour terminer 4 desserts

Une formule attractive pour le midi

Les chefs aiment

Alexandre est plutôt viande, il aime la simplicité pour lui, un bon poulet rôti et purée constituent un plat favori. François-Xavier serait plus ris de veau, tarte aux pommes.

Quand ils ne sont pas dans leur restaurant, Alexandre aime bien :

L’auberge de l’aire Saint Michel : Quartier Gairaut, Chemin de Châteaurenard, 06100 Nice
Les agitateurs : 24 Rue Bonaparte, 06300 Nice pour lire l’article de notre blog cliquez ICI
Lou pantail : 107 Avenue Saint-Lambert, 06100 Nice

Pour François-Xavier, ce serait plus les restaurants gastronomiques pour éduquer sa fille à goûter à tout, mais il fréquente en voisin Les Agitateurs.

En conclusion

Voici une très belle adresse où l’on retrouve une cuisine familiale simple avec la finesse de Joël Robuchon, où les patrons sont plus enclins à une publicité de bouche à oreille plutôt qu’une utilisation outrancière des réseaux sociaux. On ressent le plaisir de bien faire pour la satisfaction du client. Une remarque importante, les jours de fermetures sont le samedi et le dimanche, nos patrons nous confient :  » c’est un choix de vie pour avoir une vie de famille et sociale ».

Heures d’Ouvertures et de fermetures
17 Rue Gioffredo 06000 NICE
+33 4 93 85 50 74 – +33 6 67 54 30 10
Parkings des Arts et Marshall
Site internet
Cathédrale – Vieille Ville
Facebook
Instagram

PRO Paul et Raydo Obadia décembre 2019
Photos PRO

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

DECOUVERTE, Nice

Informez-vous sur l’avancée du Tram à Nice

Des informations sur l’avancée du tram à Nice,
On peut constater sur tous les lieux du futur Tram de Nice un chantier en continu avec une activité très importante.
En effet, lors d’une visite de chantier à l’aéroport, organisée par la Métropole Nice Côte d’Azur, nous avons pu nous rendre compte de la réalité de cet avancement.

©OPS2, Drone06, Xtrem Productions

 

Les premiers travaux de plateforme ont commencé et la pose de voie ferrée a démarré début octobre 2017 au terminal 1
Le Centre de maintenance Nikaïa, bâtiment clé de la ligne Ouest-Est, et le parc relais de 630 places
Les travaux de gros œuvre sont réalisés à 90%.
Le centre de maintenance sera prêt à accueillir la 1re rame de tramway dès février 2018.

©OPS2, Drone06, Xtrem Productions

 

Axe Cassin/Californie, a voie ferrée est posée à 70%, avec un traitement prioritaire des carrefours et des stations.
Les équipements et mobiliers urbains commencent à être posés, notamment pour délimiter les terrasses commerciales.

©PRO

Pendant ce temps-là, c’est en France, dans l’usine d’Alstom Transport à La Rochelle, que sont assemblées les rames sur une nouvelle ligne de fabrication.

La Technologie choisie en première mondiale pour la Métropole Nice Côte d’Azur et ses lignes 2 et 3, nommée SRS : un système innovant de recharge statique par le sol.
Technologie révolutionnaire associée à un puissant dispositif de stockage d’énergie embarqué : le tramway fonctionne en totale autonomie entre 2 stations. En seulement 20 secondes, la rame se recharge directement en station : automatiquement, rapidement, juste le temps de l’échange de voyageurs… Pas une seule seconde de perdue !

En même temps, sur le port, on démonte l’usine qui a permis le traitement des boues qui ont été évacuées par voie maritime.

©PRO

 

Toujours informé en temps réel de l’avancement des travaux :

Aujourd’hui, le dispositif d’information et de communication autour de la ligne Ouest-Est du tramway s’enrichit d’un nouvel outil : « l’alerte SMS ». C’est simple il suffit de s’inscrire sur http://tramway.nice.fr/alertes-sms/

Rendez-vous début février prochain à Nice pour la livraison de la première rame de la ligne Ouest-Est de notre tramway !
PRO DÉCEMBRE 2017