GASTRONOMIE, Nice, RESTAURANT

Le Goupil Nice

La rencontre

Ce nouveau restaurant est le résultat d’une rencontre entre un Chef Cuisinier et un Chef Pâtissier.

Le Cuisinier : Alexandre BUCHET, il aurait pu être rugbyman comme de nombreux membres de sa famille, mais le destin en a décidé autrement, il se tourne vers les fourneaux et effectue son apprentissage au Lycée Paul AUGIER de Nice. Il commence sa carrière au Bistrot d’Antoine, puis fait ses armes au Métropole à Monaco pendant sept ans aux côtés de Christophe CUSSAC .

Le Pâtissier : François-Xavier LEMOINE, après le Lycée professionnel Paul VALERY à Menton, un CAP dans une école à Bordeaux, il entame sa carrière en boutique puis au Métropole avec le chef pâtissier Patrick MESIANO. Après un séjour aux États unis, il est chef pâtissier au Château Éza et au Royal Riviera, il revient au Métropole comme chef pâtissier adjoint pendant 2 ans. Bien que diplômé de cuisine, il préfère faire les gâteaux à la cuisine.

Le DÉCLIC : En mars-avril 2018, les deux compères émettent l’idée de s’associer pour créer un restaurant. Ils définissent leur objectif : un établissement de charme avec peu de couverts, dans le quartier du port. Le 15 octobre 2018, le rêve devient réalité rue Barla à Nice.

François-Xavier Lemoine et Alexandre Buchet.

Le Goupil, tel est son nom.

Alexandre souhaitait un logo avec un renard, François-Xavier proposa le mot désignant cet animal au Moyen âge : « le GOUPIl » était né. D’ailleurs, un vrai renard de Saint-Martin-Vésubie trône en bonne place dans la salle. Le nom n’est pas le symbole d’une quelconque allusion au trait caractéristique du renard, bien qu’Alexandre se plaît à dire qu’il emploie la ruse pour trouver des matières premières que les autres n’ont pas et qualifie volontiers le restaurant de « Bistrot rusé« .

Esprit es-tu là?

Deux portraits de Joël Robuchon sont dans la salle pour témoigner du respect et de la reconnaissance de nos deux patrons à leur Maître.
Alexandre Buchet nous avoue que « Monsieur Joël Robuchon était un père pour nous, bienveillant toujours à l’écoute, de par sa présence il nous reboostait et nous rappelait sans cesse : le plus dur c’est de faire simple. Nous faisions de nombreux sacrifices, mais travailler pour le chef le plus étoilé au monde valorisait notre action. Nous sommes obligés de rester dans le même esprit, car nous sommes marqués au fer rouge. »
Il est vrai que nous retrouvons dans la cuisine du GOUPIL, ce désir de faire simple et bon. La purée qui accompagne les plats c’est une authentique, conforme à la recette originale.

Une devise : Only classic-No shit!

Avec cette devise, les deux créateurs ont voulu faire un pied de nez à la malbouffe. Si l’on traduit littéralement cela donne « que des classiques par de la merde« . Ce slogan intrigue de nombreux clients étrangers qui apprécient avec un petit sourire cette promesse.

L’ardoise change tous les 15 jours.

L’ardoise comporte 5 entrées de 9 à 17 €

L’ardoise comporte 5 plats de 22 à 31 €

Pour terminer 4 desserts

Une formule attractive pour le midi

Les chefs aiment

Alexandre est plutôt viande, il aime la simplicité pour lui, un bon poulet rôti et purée constituent un plat favori. François-Xavier serait plus ris de veau, tarte aux pommes.

Quand ils ne sont pas dans leur restaurant, Alexandre aime bien :

L’auberge de l’aire Saint Michel : Quartier Gairaut, Chemin de Châteaurenard, 06100 Nice
Les agitateurs : 24 Rue Bonaparte, 06300 Nice pour lire l’article de notre blog cliquez ICI
Lou pantail : 107 Avenue Saint-Lambert, 06100 Nice

Pour François-Xavier, ce serait plus les restaurants gastronomiques pour éduquer sa fille à goûter à tout, mais il fréquente en voisin Les Agitateurs.

En conclusion

Voici une très belle adresse où l’on retrouve une cuisine familiale simple avec la finesse de Joël Robuchon, où les patrons sont plus enclins à une publicité de bouche à oreille plutôt qu’une utilisation outrancière des réseaux sociaux. On ressent le plaisir de bien faire pour la satisfaction du client. Une remarque importante, les jours de fermetures sont le samedi et le dimanche, nos patrons nous confient :  » c’est un choix de vie pour avoir une vie de famille et sociale ».

Heures d’Ouvertures et de fermetures
17 Rue Gioffredo 06000 NICE
+33 4 93 85 50 74 – +33 6 67 54 30 10
Parkings des Arts et Marshall
Site internet
Cathédrale – Vieille Ville
Facebook
Instagram

PRO Paul et Raydo Obadia décembre 2019
Photos PRO

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement à titre gracieux: https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

GASTRONOMIE, Nice, RESTAURANT

CAFÉ PAULETTE

Le nouveau quartier branché de Nice commence à la Place du Pin à proximité du Port où de nombreux restaurants se sont établis et parmi eux le Café Paulette. Un étonnant établissement ouvert depuis plus de 2 ans de 8 h à 0h30

Le fondateur :

Le parcours atypique d’Arnaud FALLET est peu habituel dans la restauration. Né à Paris, il baigne dans le milieu culinaire. Ses grands-parents paternels sont des épicuriens qui dirigent une brasserie : « Le pourquoi pas ». Très jeune, Arnaud apprécie la « bonne bouffe ». Il a une adoration pour sa grand-mère qui est aux fourneaux, l’accompagne dans les marchés et passe une grande partie de son temps avec elle, dans la cuisine.

Cependant, ses parents déménagent à Nice et Arnaud suit le cursus à la faculté de droit pour obtenir une maîtrise en droit. Mais le chant des marmites lui manque et il crée sa première affaire à Villefranche-sur-mer, « Le Cosmo », dont il assure le management pendant treize ans.

Le besoin de changement devient une réalité, donc avec toute la famille il voyage aux États unis et sillonne la côte ouest avec un esprit pionner et une idée précise de réalisation d’un restaurant qui ne se concrétise pas. Toutefois, il en garde de nombreux enseignements.

Céline et Arnaud

De retour à Nice, on lui fait visiter une boulangerie, place du Pin. Arnaud et Céline, son épouse qui forment un couple de choc, imaginent déjà leur futur établissement. Ils font resurgir l’ancienne configuration et pressentent déjà que ce quartier semi-piéton possède un énorme potentiel.

Il reste à définir le style et baptiser ce nouveau lieu. Le style sera intimiste et à taille humaine. Le concept sera innovant : Un côté bistrot, un brin de coffee-shop, une belle dose de ferme auberge bio, et une formule de bar à tapas pour les soirs, avec toujours, le respect du choix du bon produit.

Quant au nom, Arnaud, rend un hommage à sa grand-mère Paulette, sa « deuxième mère » comme il l’appelle. Le Café Paulette est né. La déco est chaude, naturelle et la terrasse est un plus, très appréciable.

Les propositions

Dès huit heures du matin, vous pouvez faire un tour au Café Paulette pour déguster un vrai café de pure origine, accompagné de viennoiseries faites maison ou vous revigorer avec un jus de remise en forme. À partir du mois d’avril, une nouveauté, le salé fait sa rentrée et vous pourrez choisir un petit déjeuner complet, salé sucré composé de produits frais bio ou artisanaux.

À midi, c’est une autre affaire, à côté des fondamentaux, l’ardoise varie en fonction du retour du marché et des livraisons. Arnaud avec toute son équipe, met un point d’honneur à satisfaire toutes les exigences. Que vous soyez végétarien, amateur deviande ou poisson, vous trouverez votre bonheur toujours accompagné de ces délicieux légumes racines, cuits à basse température. Un régal.

L’après-midi, oblige, c’est l’heure du « Tea Time », pour déguster un thé, café ou chocolat accompagné d’une création maison. C’est un moment zen, de décontraction et surtout de plaisir gustatif.

Enfin le jour fait place au crépuscule et c’est l’heure du partage. Arnaud et Céline créent une ambiance très conviviale. Les assiettes composées de créations délicieuses, au format réduit à dessein, afin de vous permettre de découvrir à plusieurs les différentes saveurs préparées par le chef. Toujours à côté des fondamentaux, l’ardoise du jour pour coller à la saison. Un délice.

Il faut féliciter toute l’équipe de jeunes qui se trouve en cuisine. Ils n’ont pas la trentaine, mais ils ont déjà dans leur ADN, l’envie de créer et de bien faire. Le résultat est la conséquence de leur détermination. Un seul mot Bravo.

Nous avons tout aimé, mais plus particulièrement les légumes parfaitement cuits et les pommes de terre rôties à l’huile de noisette et accompagnées d’une sauce camembert.

Pommes de terre rôties à l’huile, sauce camembert

Et bien sûr, pour couronner le tout, des vins comme les bières sont sélectionnés en fonction de leurs provenances et de surtout de leur préparation, souvent bio ou artisanale. Le plus, certains soirs une ambiance musicale jazzy vient parfaire la panoplie de cet attachant établissement.

En conclusion, une belle adresse dont chaque produit à une histoire qu’Arnaud et Céline, se font un plaisir de vous raconter. Nous y sommes allés et nous y sommes retournés.

Au fait, quand Arnaud et Céline, décident d’aller au restaurant, voici leurs choix :
Le Canon 23 Rue Meyerbeer, 06000 Nice
la Mérenda 4 Rue Raoul Bosio, 06300 Nice.

Pour presque tout savoir

Café Paulette 15 Rue Bonaparte, 06300 Nice
04 92 04 74 48 contact@cafe-paulette-nice.com
https://www.cafe-paulette-nice.com/
https://www.instagram.com/cafe.paulette/

PRO Paul et Raydo Obadia Mars 2019
Photos PRO et Arnaud Fallet

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement. :

https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu