CANADA, DECOUVERTE, GASTRONOMIE, Nice, RESTAURANT

Franchin, le restaurant de la tradition à Nice

.

C’est une institution à Nice de plus de 100 ans, située au 10 rue Massenet, à deux pas de la rue de France et de la promenade des Anglais. La double entrée en fer forgé, le marbre ont séduit Antoine CANDON à la recherche d’un lieu avec une âme pour s’installer à Nice, voici cinq ans.

Qui est Antoine CANDON ?

ANTOINE GANDON

Né à VIchy, il puise son inspiration culinaire grâce à son père Maryan Gandon. un grand chef qui a œuvré dans des restaurants français ou internationaux les plus prestigieux : Cannes, La Baule, Paris, Méribel, Monaco…) Cependant, il n’a jamais voulu  être le fils du chef. Sa formation initiale commence au fameux lycée Paul Augier de Nice. Un BTS en poche, il parfait sa connaissance par l’apprentissage auprès d’éminents chefs. Joël Robuchon et Christophe Cussac à Monaco, au Cheval Blanc à Courchevel. Puis il traverse l’atlantique pour aller chez Daniel Boulud à New York, qui l’enverra ouvrir le restaurant Lumière à Vancouver. Puis direction Paris au Meurice avec Yannick Alleno. Enfin l’appel de Nice pour prendre les rênes de FRANCHIN. Cet apprentissage, il le partage avec son équipe.

La cuisine d’Antoine GANDON.

Elle est avant tout d’inspiration provençale avec quelques touches asiatiques, mais elle demeure une cuisine de partage, traditionnelle, bistronomique, en harmonie avec le cadre du lieu séculaire.

La carte change toutes les saisons, mais Antoine GANDON met à l’honneur des plats signatures.

La clientèle du FRANCHIN

Elle est très diverse, Antoine a comme objectif de faire revenir la clientèle locale qui avait délaissé cet endroit. Pour ce faire une très belle formule attractive pour le midi à 16 €.

Néanmoins, les touristes nombreux et fidèles apprécient ce lieu emblématique de la cuisine française. Antoine met à la carte des plats traditionnels comme l’aïoli, les joues de veau polenta ou le pot-au-feu en hiver. D’ailleurs c’est l’un des plats préférés d’Antoine, qui aime bien aussi la potée de joues de veau et donc les plats de famille du patrimoine français. Pour ce faire, il fait appel à des locaux pour se servir en matière première.

Le bio, le végan ?

Antoine GANDON y croit, mais le doute médiatique entre le bon bio et le mauvais bio le préoccupe, mais quand il le peut, il choisit des produits issus de cette filière, à condition qu’ils soient locaux. Quant au Végan, il répond positivement à ceux qui en ont font la demande. Pour ce faire, il a mis à la carte La salade végan, belle maman, qui a beaucoup de succès même auprès des non-adeptes.

Quand Antoine GANDON va au restaurant.

Antoine tient à complimenter la nouvelle génération de jeunes chefs qui bouleversent quelque peu le paysage culinaire de la côte. Parmi de nombreuses adresses, voici ses préférences:
Le Canon, 23 rue Meyerbeer, 06000 Nice et salue la passion de Sébastien pour le très bon produit.
Les Agitateurs, 24 rue Bonaparte, 06300 Nice voir notre article ICI
Olives&Artichauts, 6 rue Sainte-Reparate, 06300 Nice.
Par modestie, Antoine n’a pas cité le restaurant de son père Zarzetto, 3 rue Dalpozzo, 06000 Nice qui est une belle adresse récente et réputée à Nice.

Un logo qui a une histoire


Nous avons demandé à Antoine, pourquoi l’emblème du cerf comme logo. Il s’agit d’un clin d’œil au Canada, pendant son périple, il a heurté, comme beaucoup d’autres automobilistes dans cette région, un cerf et en souvenir de la souffrance que cet animal a dû endurer il en a fait son logo. C’est une touche moderne pour son restaurant de tradition.

Pour presque tout savoir

FRANCHIN 10, rue Massenet 06000 Nice
Téléphone : 04 93 87 15 14
http://franchin.fr franchin.nice@gmail.com @artisanrestaurateur
Réservation par internet sur le site.
Facebook
Instagram

PRO Paul et Raydo Obadia octobre 2019
Photos PRO-Instagram

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement gratuit : https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu

GASTRONOMIE, Nice, RESTAURANT

CAFÉ PAULETTE

Le nouveau quartier branché de Nice commence à la Place du Pin à proximité du Port où de nombreux restaurants se sont établis et parmi eux le Café Paulette. Un étonnant établissement ouvert depuis plus de 2 ans de 8 h à 0h30

Le fondateur :

Le parcours atypique d’Arnaud FALLET est peu habituel dans la restauration. Né à Paris, il baigne dans le milieu culinaire. Ses grands-parents paternels sont des épicuriens qui dirigent une brasserie : « Le pourquoi pas ». Très jeune, Arnaud apprécie la « bonne bouffe ». Il a une adoration pour sa grand-mère qui est aux fourneaux, l’accompagne dans les marchés et passe une grande partie de son temps avec elle, dans la cuisine.

Cependant, ses parents déménagent à Nice et Arnaud suit le cursus à la faculté de droit pour obtenir une maîtrise en droit. Mais le chant des marmites lui manque et il crée sa première affaire à Villefranche-sur-mer, « Le Cosmo », dont il assure le management pendant treize ans.

Le besoin de changement devient une réalité, donc avec toute la famille il voyage aux États unis et sillonne la côte ouest avec un esprit pionner et une idée précise de réalisation d’un restaurant qui ne se concrétise pas. Toutefois, il en garde de nombreux enseignements.

Céline et Arnaud

De retour à Nice, on lui fait visiter une boulangerie, place du Pin. Arnaud et Céline, son épouse qui forment un couple de choc, imaginent déjà leur futur établissement. Ils font resurgir l’ancienne configuration et pressentent déjà que ce quartier semi-piéton possède un énorme potentiel.

Il reste à définir le style et baptiser ce nouveau lieu. Le style sera intimiste et à taille humaine. Le concept sera innovant : Un côté bistrot, un brin de coffee-shop, une belle dose de ferme auberge bio, et une formule de bar à tapas pour les soirs, avec toujours, le respect du choix du bon produit.

Quant au nom, Arnaud, rend un hommage à sa grand-mère Paulette, sa « deuxième mère » comme il l’appelle. Le Café Paulette est né. La déco est chaude, naturelle et la terrasse est un plus, très appréciable.

Les propositions

Dès huit heures du matin, vous pouvez faire un tour au Café Paulette pour déguster un vrai café de pure origine, accompagné de viennoiseries faites maison ou vous revigorer avec un jus de remise en forme. À partir du mois d’avril, une nouveauté, le salé fait sa rentrée et vous pourrez choisir un petit déjeuner complet, salé sucré composé de produits frais bio ou artisanaux.

À midi, c’est une autre affaire, à côté des fondamentaux, l’ardoise varie en fonction du retour du marché et des livraisons. Arnaud avec toute son équipe, met un point d’honneur à satisfaire toutes les exigences. Que vous soyez végétarien, amateur deviande ou poisson, vous trouverez votre bonheur toujours accompagné de ces délicieux légumes racines, cuits à basse température. Un régal.

L’après-midi, oblige, c’est l’heure du « Tea Time », pour déguster un thé, café ou chocolat accompagné d’une création maison. C’est un moment zen, de décontraction et surtout de plaisir gustatif.

Enfin le jour fait place au crépuscule et c’est l’heure du partage. Arnaud et Céline créent une ambiance très conviviale. Les assiettes composées de créations délicieuses, au format réduit à dessein, afin de vous permettre de découvrir à plusieurs les différentes saveurs préparées par le chef. Toujours à côté des fondamentaux, l’ardoise du jour pour coller à la saison. Un délice.

Il faut féliciter toute l’équipe de jeunes qui se trouve en cuisine. Ils n’ont pas la trentaine, mais ils ont déjà dans leur ADN, l’envie de créer et de bien faire. Le résultat est la conséquence de leur détermination. Un seul mot Bravo.

Nous avons tout aimé, mais plus particulièrement les légumes parfaitement cuits et les pommes de terre rôties à l’huile de noisette et accompagnées d’une sauce camembert.

Pommes de terre rôties à l’huile, sauce camembert

Et bien sûr, pour couronner le tout, des vins comme les bières sont sélectionnés en fonction de leurs provenances et de surtout de leur préparation, souvent bio ou artisanale. Le plus, certains soirs une ambiance musicale jazzy vient parfaire la panoplie de cet attachant établissement.

En conclusion, une belle adresse dont chaque produit à une histoire qu’Arnaud et Céline, se font un plaisir de vous raconter. Nous y sommes allés et nous y sommes retournés.

Au fait, quand Arnaud et Céline, décident d’aller au restaurant, voici leurs choix :
Le Canon 23 Rue Meyerbeer, 06000 Nice
la Mérenda 4 Rue Raoul Bosio, 06300 Nice.

Pour presque tout savoir

Café Paulette 15 Rue Bonaparte, 06300 Nice
04 92 04 74 48 contact@cafe-paulette-nice.com
https://www.cafe-paulette-nice.com/
https://www.instagram.com/cafe.paulette/

PRO Paul et Raydo Obadia Mars 2019
Photos PRO et Arnaud Fallet

Si ce n’est pas déjà fait, merci de confirmer votre abonnement. :

https://app.mailjet.com/widget/iframe/3pMU/bQu