Au sud du Portugal : l’Algarve

 

1- Faro la capitale de l’Algarve

Pour notre deuxième voyage au Portugal, nous avons choisi le sud, donc la région de l’Algarve. FARO  est la capitale de cette région touristique. Le nom de celle-ci est d’origine arabe (الغربAl gharb)  qui signifie l’ouest.

FARO abrite un aéroport international surprenant par son activité. Pour venir de Nice, 2 compagnies EasyJet et TAP, mais un seul vol direct avec Easyjet. 2 h 30 de vol. Décalage horaire de moins une heure. Au départ de France, 17 villes ont une liaison directe avec Faro.

1-FAROLa colonie française est très importante dans cet Eldorado où l’on ne compte pas moins de 300 jours de soleil par an. Cerise sur le gâteau, depuis mars 2013, les pensions privées des retraités étrangers qui y vivent au moins 183 jours par an sont exonérées d’impôt sur le revenu. De plus, la vie est nettement moins chère qu’en France et les Portugais sont très accueillants. Le seul bémol par rapport à la méditerranée, une baisse de la température de l’eau.

FARO, est une station balnéaire qui sépare la région de l’Algarve en deux parties, à l’est par très loin de l’Espagne environ une soixantaine de kilomètres où les plages sont constituées par de longues étendues et vers l’ouest (plus de 110 kilomètres pour relier l’extrême pointe du Portugal) où l’on trouve de magnifiques falaises abritant des plages surprenantes.

2 – Cacela Velha 

2-Cacela Velha

Du côté de l’est : Une halte s’impose à Cacela Velha pour découvrir ce magnifique mirador sur la mer et sur les îles du Parc Naturel Ria Formosa.

3 –  Santa Luzia

2-Santa Luzia

En revenant vers Faro, il faut s’arrêter à Santa Luzia, petit village connu pour la pêche au poulpe, nous sommes allés spécialement à Casa do Polvo, restaurant spécialisé dans le poulpe, pas de réservation. Nous avons tenté notre chance, mais nous n’avons pas apprécié les plats de poulpes. Nous nous attendions à mieux. Cependant, sur le bord de mer une kyrielle d’autres restaurants du même type restent à tester. Le village vaut le détour.

4- Le Marché d’Olhão

À 8 km seulement de Faro, le grand marché couvert, composé de deux bâtiments en brique rouge surmontés de dômes. Une structure qui nous rappelle quelque chose puisque l’architecte qui a imaginé le marché n’est autre que… Gustave Eiffel. C’est l’une des meilleures adresses pour s’approvisionner en poissons et crustacés frais.4-Le Marché d_Olhão 2-3-4

Le premier bâtiment de la halle propose des fruits, des légumes, de la viande, des fromages et des produits régionaux. L’autre bâtiment est exclusivement réservé à la pêche. Nous avons été séduits par l’avalanche de poissons frais, mais aussi par les prix plus que raisonnables par rapport à chez nous.4-Le Marché d_Olhão 1-4-8

Infos pratiques : Le marché d’Olhão est ouvert tous les jours de 7 h à 13 h, mais le meilleur jour est le samedi.

5 – Praia da Marinha 5-Praia da Marinha-1

La très belle Plage de Marinha, située sur la commune Lagoa est considérée parmi les cent meilleures du monde, dans un recoin de nature préservée, presque à l’état sauvage. 5-Praia da Marinha-2Les falaises sculptées par l’érosion offrent une magnifique vue sur le paysage côtier déchiqueté, sont d’une beauté assez unique.

6 – Praia do Carvalho

5-Praia do CARVALHO-2Une magnifique plage.  Pour y accéder, il faut pénétrer dans un petit tunnel où les marches ont été creusées à même la roche. Pour les Méditerranéens que nous sommes, l’océan est un peu froid.5-Praia do CARVALHO-3

7 – Algar Seco

En contrebas du cap Carvoeiro, à 1 km vers l’est nous avons atteint le site marin d’Algar Seco. Une vue magnifique de rochers rougeâtres sculptés par la mer. Il faut descendre plus d’une centaine de marches pour s’arrêter, tout d’abord à mi-chemin au « Restaurante Boneca Bar ».

6-Carvoeiro -RESTAURANT BONECA BAR 0 1 2

Plus bas, les porches béants de plusieurs grottes à demi immergées. Sur la droite, nous avons pénétré dans un petit tunnel qui aboutit à une caverne, percée de deux ouvertures naturelles d’où la vue embrasse les falaises côté ouest.6-Carvoeiro -ALGAR SECO-0-1-2-3

8 – Grottes de Carvoeiro

 Puis, nous avons fait une balade en bateau entre  Praia do Carvoeiro et Praia de Benagil pour la visite dans les grottes, nous étions 9 dans un bateau de taille moyenne avec un pilote sympathique parlant portugais et anglais.6-Carvoeiro -GROTTES-1-2 La visite est impressionnante, car notre capitaine du jour maniait le bateau avec maestria dans les grottes en passant tout près des parois et parfois dans le noir le plus complet.6-Carvoeiro -GROTTES-5-6-7 Un très beau souvenir, pour admirer l’œuvre de la nature qui laisse une large place à notre imagination pour reconnaître quelques symboles. Dans la principale grotte spectaculaire à trois ouvertures en forme d’arches et un plafond troué s’ouvrant au ciel.6-Carvoeiro -GROTTES-3.-4 Les murs de cette grotte absolument unique sont recouverts de jolies strates de grès et il y a même une espèce de petite plage fréquentée par des personnes venues en canoë.

9 – Praia do Ancão

7-Restaurant 2 passos 2 -3À l’ouest de Faro et près de la petite ville d’Almancil, on découvre une plage magnifique, Praia do Ancão, avec deux restaurants au bord de mer qui valent le détour, tant par leur situation exceptionnelle que par la qualité des mets qui sont proposés.7-Restaurant 2 passos 0-3-4
Restaurant 2 PASSOS ​Praia do Ancão 3404, 8135-162 Algarve, +351 289 396 435. Nous vous recommandons le loup en croûte de sel et les Gambas au four7-Restaurant 2 passos plats
http://www.restaurante2passos.com
geral@restaurante2passos.com
GPS N37 02.034 W08 020.231

Restaurant PARRILLA BEACH CLUB Natural Group (+351) 289 350 040. Nous avons aimé la fameuse salade de poulpe et apprécié les poissons, tout simplement grillés.7-Restaurant Parrilla -2

8-Restaurant PARRILLA-5

www.naturalgroup.com.pt    info@naturalgroup.com.pt

 

 

10 – La Vale do Lobo

Pour terminer notre périple, nous avons visité la Vale do Lobo, l’un des plus importants resort immobilier et touristiques de luxe au Portugal. Un magnifique golf est entouré de somptueuses villas avec une vue sur la mer, imprenable.10-Villa del Lobo

En conclusion, un grand merci à nos amis, Anne et Philippe qui nous ont accueillis dans leur magnifique villa. Ils nous ont pilotés pour nous faire découvrir les beaux coins de l’Algarve, en compagnie d’un couple d’amis très chers, Valérie et Maurice.

10-Villa Philippe

anne et philippePRO Paul et Raydo Obadia Août 2018

CARTES

Photos PRO et amis.

LE RUHL-PLAGE A NICE OU L’ÉPOPÉE DES MALACARNE

Le nom des MALACARNE est indissociable de l’histoire du RUHL PLAGE, car depuis sa création en 1920, un membre de cette famille a toujours géré cet établissement.

LA RENCONTRE

Henry RUHL, un Suisse, naturalisé britannique, arrive à Nice en 1900 à l’âge de 18 ans. C’est la belle époque où l’on peut investir facilement par le recours à l’emprunt. En 1913, il inaugure le fameux hôtel de 200 chambres, l’un des plus luxueux du moment et lui donne son nom.

En Italie à PIACENZA, le tout jeune Alfred MALACARNE, fait partie du voyage vers la France, car son père maçon, est obligé de quitter le pays après avoir séduit une fille d’une noble lignée. En ce temps-là, on ne badinait pas avec la mixité sociale. Le voilà donc expatrié à Nice Au moment d »entrer dans la vie active, il devient, ce qu’on nomme en niçois, un « BOCHA », c’est-à-dire un apprenti maçon. Pendant ses loisirs, Il pratiquait la lutte gréco-romaine à un haut niveau. En tant que sportif,  il avait créé en 1904, avec son frère Charles et une bande de copains, l’OGCN, plus communément appelé le GYM, Robert nous montre un porte-clefs en or, cadeau du club pour la commémoration des cinquante ans.

 Mais très vite,  d’autres aspirations professionnelles le motivent et change de métier pour devenir portier au palace de l’hôtel RUHL. Une véritable révolution promotionnelle. Le «patron» de l’hôtel, Monsieur Martinez, propose à Alfred MALACARNE d’ouvrir la première plage d’hôtel « le RUHL-PLAGE ».

L’INVESTISSEUR.

Monsieur Martinez, estimant cet établissement peu rentable décide de céder la plage. En 1923, Alfred se porte acquéreur, mais le prix à payer est de 20 000 francs de l’époque. Sa femme, Carmen vend son bistrot « La Cave Niçoise », 5 rue Masséna, pour devenir propriétaire. C’est la période de la transformation de la promenade et de la structure de la plage. Mais la guerre met fin à cette belle aventure, les allemands réquisitionnent, son fils, Alphonse, négocie 48 heures pour tout débarrasser. Celle-ci devient un dépôt de munitions que les occupants font sauter lors de leur départ.

Alphonse, le fils : LE MAITRE D’ŒUVRE.

Après la guerre, la relève est assurée par le fils Alphonse qui achète les Bains de la Plage pour le franc symbolique, puis l’aquarium. Pendant la construction de la Promenade des Anglais, Monsieur Malacarne exerce son métier au Beau Rivage. Mais à la fin des travaux, il opte pour le Ruhl. C’est l’époque où la famille MALACARNE gère en permanence au moins 2 plages. Dans les années 50-55, Alphonse qui exerce le métier de constructeur se porte acquéreur de l’Hôtel RUHL, avec son associée, Mademoiselle Émery, pour un million de francs,  mais l’état exerce son droit de préemption et la transaction n’aboutit pas. Alphonse abandonne le métier de constructeur pour prendre la suite de son père et développe le RUHL-PLAGE en le modernisant et en créant le restaurant. C’est l’époque de l’attribution des plages de gré à gré.

Claudine et Robert, les petits-enfants : LA CONTINUITÉ.

Robert, à son retour du service militaire, dans les années 75, rejoint son père et Claudine, sa sœur qui n’a jamais quitté la plage. Avec le père, ils forment un trio exigeant pour la satisfaction de la clientèle. Alphonse, arrive toujours le premier sur la plage, il a l’œil et rien ne lui échappe du haut de son fauteuil. Mais comment s’affirmer, alors que le père est omniprésent. Un matin, Robert décide d’arriver avant son père et continuera ainsi, jusqu’au moment où son père accepte l’idée que la relève est assurée. Aujourd’hui, Robert et Claudine sont bien conscients, qu’ils ne sont pas propriétaires, puisque, depuis la loi sapin, ils doivent satisfaire les exigences de la DSP tous les 15 ans. La prochaine aura lieu en 2019 et Les MALACARNE, avec leur relève, espèrent fêter les 100 ans du RUHL-PLAGE en 2020.

 La Relève : LES ARRIÈRES PETIT FILS.

Même si Claudine et Robert sont toujours les gardiens du temple, l’épouse de Robert, Marie-JO et leurs 3 enfants Fabien (27 ans), Thibault (21 ans) et Romain (14 ans) assurent la relève. Notamment Fabien qui travaille dans la finance à paris, se préoccupe du développement de la plage en s’orientant dans la direction des congrès.

 

LES ANECDOTES.

Robert et Claudine ont des ressources inépuisables sur les personnalités qui ont fréquenté l »établissement et ils en ont sélectionné trois.

Madame Cohen:

Pendant la guerre, la plage était ouverte au public jusqu’en novembre 1943 et un jour la milice est arrivée de façon inopinée pour réaliser un contrôle. Madame Cohen avait pour habitude de vendre des lunettes et pour les exposer, les mettait sur ses bras tout en déambulant sur les galets. Pour elle, la milice, c’était le désastre. Elle ne savait que faire et était terrifiée et   transpirait à grosses gouttes. Alphonse, le père de Robert, n’écoutant que sa fibre patriote, il lui enleva toutes les lunettes, la prit par le bras et sortirent tous les deux devant le regard inquisiteur des miliciens. C’est alors qu’Alphonse eut cette réplique salvatrice : hé bien messieurs, vous avez fait peur à ma femme, vous voyez dans quel état vous l’avez mise! . Longtemps après, Madame Cohen a souvent raconté cette histoire à Robert et Claudine avec une compassion qui se lisait dans ses yeux.

Le tigre peureux !

Comme le casino RUHL est à proximité de la plage, l’un des responsables avait eu la bonne idée promotionnelle de faire un tour sur la plage avec un tigre et les danseuses tout emplumées. Arrivée majestueuse sur la plage avec le tigre tenu en laisse pas son dompteur. C’était sans compter sur la présence d’un chat qui avait élu domicile dans l’établissement et qui entendait bien défendre son territoire. À la vue de ce chat, le tigre prit peur, échappa à la vigilance de son maître et s’esquiva le long de la plage. Panique à bord ! Tout le monde à l’eau. L’animal est allé jusqu’au Lido, puis est revenu. C’est ainsi que Robert et son père figés, virent passer le tigre devant eux qui finit son escapade en haut de l’escalier où le dompteur l’attendait.    

La première plage de la Côte d’Azur aux seins nus.

Dans les années 70, Saint-Tropez avait lancé la mode du Top less. Mais ce qui était toléré dans la ville fétiche de Brigitte Bardot n’avait pas encore franchi les limites du var. Un jour de l’année 1972, trois jeunes filles se posent sur les transats de plage et enlèvent le haut de leur maillot. Alphonse MALACARNE, regarde avec intérêt la scène et téléphone au Maire de l’époque pour lui narrer la situation. Jacques Médecin lui répondit si c’est beau, laissez-les ! C’est ainsi que le RUHL devint la première plage de la Côte d’Azur à accepter les seins nus. Claudine MALACARNE ajoute que Jean Pierre Marielle et Michel Constantin, qui tournaient un film à la Victorine, sont arrivés sur la plage et leur première question fut : où sont-ils ?

Les MALACARNE sont intarissables. Ils ont toujours, comme principe, le respect du client avec un service irréprochable, le tout teinté d’une attention toute particulière pour ceux qui choisissent leur plage. C’est leur recette, depuis presque un SIÈCLE !

1 promenade Anglais, 06000 Nice, France

Téléphone: +33493870970

https://ruhl-plage.com/

https://www.facebook.com/RuhlPlage

https://www.instagram.com/ruhlplage/

PRO novembre 2017

Photos RUHL-PLAGE/PRO

 

.